Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
6 septembre 2018 - 12:30

La CAQ souhaite compléter l'élargissement de la Route 337

Le projet d’élargissement de la Route 337 à Terrebonne traîne au ministère des Transports du Québec depuis trop longtemps, selon la Coalition Avenir Québec (CAQ). La candidate dans la circonscription Les Plaines, Lucie Lecours, en fera son cheval de bataille.

 

Elle joint sa voix aux élus du secteur qui se sont mobilisés, dont son collègue Mathieu Lemay, député sortant et candidat de la CAQ dans Masson, pour faire entendre la voix des Plainois qui utilisent quotidiennement cette artère principale.

 

Avec près de 40 000 véhicules qui y circulent chaque, Lucie Lecours compte s’attaquer aux embouteillages, qui sont devenus le lot quotidien des automobilistes du secteur. Avec la croissance démographique importante qu’a connue le secteur de La Plaine à Terrebonne au cours des 10 dernières années, l’élargissement de la route 337 doit, selon la candidate, voir le jour rapidement.

 

Rappelons que le gouvernement libéral avait annoncé la fin des travaux pour 2016. Pourtant, les Plainois attendent toujours la première pelletée de terre.

 

« C’est maintenant qu’on doit mettre fin à la congestion et adapter nos infrastructures à la réalité des familles. Les nombreuses heures passées dans les embouteillages imposent un fardeau sur leur quotidien et porte entrave à la conciliation travail-famille. On peut et on doit faire mieux pour les Plainois ! » -Lucie Lecours, candidate de la CAQ dans Les Plaines

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.