Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
20 septembre 2018 - 13:30

Le Comité d’embellissement de la Ville de Mirabel honore les gagnants du concours Maisons fleuries

Le Comité d’embellissement de la Ville de Mirabel décernait, le 13 septembre dernier, lors de la soirée de clôture, ses prix aux gagnants de chacune des huit catégories identifiées dans le cadre du concours Maisons fleuries, édition 2018.

 

C’est ainsi que dans la catégorie « Cour arrière de 5 000 pi2 et moins », la première place est allée à Carole et Gérald Gariépy, secteur du Domaine-Vert Nord; dans la catégorie « Cour arrière de 5 000 pi2 et plus », elle est allée à Claudette et Bernard Girard, secteur de Saint-Augustin; dans la catégorie « Maison de ferme et fermette», Réal et Hélène Brière, secteur de Saint-Canut, ont remporté les honneurs.  

 

De leur côté,  Monique et Gaston Dufresne du secteur de Saint-Benoît ont décroché la première place dans la catégorie « Potager et potager urbain », tandis que le premier prix est allé à Cécile Turcot-Lavallée du secteur de Saint-Augustin et Viviane Macle du secteur de Saint-Benoît, respectivement dans les catégories « Immeuble à logements et condos » et « Industrie et commerce ». Dans la catégorie « Façade de 5 000 pi2 et moins », le premier prix a été remporté par Monique Parent, secteur de Sainte-Augustin, et par Louise et Daniel Bessette, secteur de Saint-Augustin, dans la catégorie  « Façade de 5 000 pi2 et plus ».

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.