Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
2 octobre 2018 - 13:38 | Mis à jour : 13:46

Une élection historique.

Coalition pour le parachèvement de l'autoroute 19 avec voies réservées

La Coalition pour le parachèvement de l’autoroute 19 avec voies réservées au transport collectif réagit positivement à l’élection d’un gouvernement majoritaire et offre son entière collaboration au premier ministre François Legault pour que l’élection 2018 passe à l’histoire comme étant la dernière comptant le parachèvement de l’A19 inscrit à titre de promesse électorale.

« L’engagement de parachever l’A19 vient de vivre sa 13e élection générale, rien de moins! Non seulement les grands partis ont encore confirmé leur appui au projet, mais le lancement, en août dernier, de l’appel d’offres du ministère des Transports qui mènera à la réalisation des plans et devis amène un vent d’optimisme le long de la route 335. Nous restons cependant aux aguets et nous comptons surveiller le nouveau gouvernement afin qu’il respecte l’échéancier » indique le préfet de la MRC Thérèse-De Blainville, Richard Perreault.

Objectif 2021

Les élus de la Rive-Nord de Montréal souhaitent la nomination d’un ministre des Transports qui sera à l’écoute des nombreux besoins de la Couronne Nord en matière de mobilité. Pour Monsieur Perreault, le développement de la MRC et de la région passe par une amélioration des déplacements des personnes et des biens : « Le parachèvement de l’A19 constitue une pièce maîtresse du désengorgement des régions de Laval, des Laurentides et de Lanaudière. La cible d’un lancement des travaux en 2021 est une cible réaliste et le prochain ministre des Transports sera sensibilisé à notre réalité ».

La Coalition pour le parachèvement de l’autoroute 19 avec voies réservées au transport collectif regroupe plus de 8 500 membres, élus, organismes, institutions, ménages et gens d’affaires, qui réclament la réalisation de ce projet. On peut joindre la Coalition via le site web www.coalition19.qc.ca.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.