Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
5 décembre 2018 - 15:00

Exo rencontre les maires de la couronne nord

Par Salle des nouvelles

Le 26 novembre dernier a eu lieu à Blainville la seconde rencontre annuelle entre la haute direction d’exo et les mairesses et maires de la couronne nord, partenaires de premier plan d’exo. Lors de cette rencontre, une trentaine d’élus et directeurs généraux des municipalités de la couronne nord ont pu échanger sur divers sujets avec Mme Manon Caron, membre du conseil d’administration d’exo, et M. Sylvain Yelle, directeur général. Les projets en cours et le financement d’exo ont notamment été abordés.

« Cette rencontre, qui nous permet de faire le point sur nos services ainsi que les projets à venir, vise surtout à recueillir le point de vue de nos partenaires de premiers plans, les maires des municipalités de la Communauté métropolitaine de Montréal. Exo, qui existe depuis 17 mois à peine, a assuré près de 60 millions de déplacements depuis sa création, tous services confondus – trains, autobus et transport adapté dans la grande région de Montréal », a déclaré le directeur général d’exo, M. Sylvain Yelle.

« En tant que membre du conseil d’administration et président du comité couronne nord, je peux témoigner du travail qui a été accompli par l’organisation au cours des derniers mois, et ce, dans un contexte de changement. Alors que les conséquences économiques, mais également sociales et environnementales de la congestion sur la couronne nord touchent plus d’un million de personnes et plus de 38 000 entreprises, il est primordial de pouvoir discuter de la vision d’exo pour les services sur notre territoire au cours de rencontres comme celle-là », a déclaré le de Blainville et préfet de la MRC Thérèse-de-Blainville, M. Richard Perreault, qui a accueilli les maires et exo dans sa ville pour cette rencontre.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.