Publicité
2 janvier 2019 - 09:37

Texte commandité

Retraite : pourquoi ne pas vous investir dans l’associatif ?

 

La recette pour bien vieillir est de rester actif, sans compter qu’il est indispensable pour le moral de conserver une vie sociale dynamique. Pourquoi ne pas consacrer un peu de son temps libre aux autres, défendre une cause, s’engager pour la communauté pour se sentir utile ? La retraite est ainsi pour bien des gens le moment idéal pour devenir altruiste. Et vous, êtes-vous fait pour cela ?

Prendre le temps de réfléchir

Pas de précipitation, organisez d’abord votre nouvelle vie sur le plan personnel en prenant soin de planifier le futur sur le long terme. Investir dans l’une des résidences pour personnes âgées à Montréal, c’est faire le choix de la qualité de vie et de la sécurité. Vous évacuerez ainsi toutes les contingences matérielles.

Réfléchissez ensuite à ce que vous pourriez apporter en tant que bénévole et au temps que vous êtes prêt à y consacrer. Ne perdez pas de vue votre vie de couple, vos amis, vos hobbies et vos petits-enfants ! Le bénévolat suppose un certain investissement qui aura peut-être des incidences sur votre quotidien, mieux vaut le mesurer en amont.

Choisir un secteur d’activité

Le moment est de savoir si vous souhaitez rester dans votre domaine de compétences ou si au contraire vous préférez un changement radical. De nombreux secteurs d’activité ont besoin de bénévoles : sport, éducation, santé, humanitaire, action sociale, droit, logistique, comptabilité et même finances. Il y en a pour tous les goûts et toutes les vocations. Un apprentissage est également envisageable.

Chercher une association caritative

Le choix de l’association dépendra du public que vous souhaitez aider, enfants, adolescents, adultes. Vous trouverez sur internet de nombreux portails pour en trouver une près de chez vous.

Si vous avez plutôt envie de transmettre votre savoir aux plus jeunes, vous pourriez chercher une association pour faire de l’alphabétisation, du soutien scolaire, animer un atelier de bricolage, de jardinage ou un atelier artistique… ou simplement lire des livres à des patients à l’hôpital. Pour l’action sociale, contactez la Fédération des centres d’action bénévole de Québec. Elle regroupe près de 35 000 bénévoles à ce jour au service de plus de 6000 organismes et institutions.

Plusieurs étapes seront incontournables pour devenir bénévole, comme l’entretien pour connaître vos motivations. Vous serez ensuite orienté en fonction de vos aspirations. Vous bénéficierez aussi d’une petite formation destinée à fixer les limites de votre intervention auprès des gens que vous aiderez.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.