Publicité
15 février 2019 - 10:24 | Mis à jour : 10:39

Pour nourrir chaque mois 20 745 personnes, dont le tiers sont des enfants.

Moisson Laurentides peut compter pour une deuxième année sur le programme Achat qui redonne

Par Salle des nouvelles

Moisson Laurentides, membre du réseau Les Banques alimentaires du Québec (BAQ), pourra, pour une deuxième année consécutive, compter sur le programme ACHAT QUI REDONNE des marques Olymel, Lafleur et Flamingo pour nourrir chaque mois 20 745 personnes, dont le tiers sont des enfants, dans la région des Laurentides et de la MRC des Moulins.

Lancé en 2018, ACHAT QUI REDONNE a versé, lors de sa première année d’existence, l’équivalent de 1 250 000 $ à l’ensemble des banques alimentaires québécoises sous forme de dons en denrées et en argent ainsi que du bénévolat. En raison du succès du programme, de la mobilisation qu’il génère et des besoins auxquels il répond, ACHAT QUI REDONNE est reconduit en 2019 en gardant le cap sur le même objectif.

Cette initiative philanthropique des marques Olymel, Lafleur et Flamingo a notamment permis à Moisson Laurentides et aux autres membres du réseau des BAQ de distribuer plus de 1 000 000 de portions de poulet, 2 000 000 de portions de porc ainsi que 1 500 000 de portions de charcuterie. Près de 5 millions de portions ont donc ainsi été offertes aux familles et aux enfants défavorisés de tous les coins du Québec.

« Nous sommes très fiers de soutenir les Banques alimentaires du Québec et d’aider Moisson Laurentides à remplir sa mission auprès des personnes fragilisées. », souligne Lise Gagnon, vice-présidente, marketing, recherche et développement chez Olymel.

« Grâce au programme ACHAT QUI REDONNE, nous avons maintenant accès à des produits de porc et de volaille tout au long de l’année pour nourrir nos familles dans le besoin. », souligne Annie Bélanger, Directrice de Moisson Laurentides.

La directrice générale des Banques alimentaires du Québec, Annie Gauvin, a précisé pour sa part qu’il s’agit d’un partenariat précieux puisque l’organisme ne reçoit pas beaucoup d’aliments riches en protéines, car ils sont dispendieux, mais pourtant essentiels pour la santé.

Des produits québécois à saveur philanthropique

Dans l’assiette des Québécois depuis des décennies, les produits Olymel, Lafleur et Flamingo incarnent des valeurs de convivialité et de partage. Le programme ACHAT QUI REDONNE est à cette image : simple et généreux! « Pour contribuer, les consommateurs n’ont qu’à mettre nos produits dans leur panier d’épicerie, et nous nous engageons en retour à apaiser la faim de centaines de milliers de personnes au Québec. », ajoute Mme Gagnon.

La faim ne connait pas de répit

Chaque mois, 500 000 personnes ont recours aux Banques alimentaires du Québec pour obtenir un sac de provisions, un repas ou une collation. Pas moins de 1,9 million de demandes d’aide alimentaire sont effectuées mensuellement, hiver comme été, et ce nombre ne cesse d’augmenter. Les besoins sont criants partout au Québec et l’offre en nourriture ne suffit pas puisqu’en 2017, près de 50 % des organismes d’aide ont manqué de denrées. La beauté du programme ACHAT QUI REDONNE, c’est qu’il fournit des produits de qualité tout au long de l’année!

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.