Publicité
11 avril 2019 - 08:32 | Mis à jour : 14:15

Collecte des matières organiques à Sainte-Thérèse : objectif atteint en moins d’une année!

Par Salle des nouvelles

La Ville de Sainte-Thérèse est fière d’annoncer qu’à la suite de l’implantation de la collecte des matières organiques sur l’ensemble du territoire le 6 avril 2018, l’objectif d’amasser 2 200 tonnes en une année a été atteint le 28 février 2019, soit plus d’un mois à l’avance!

Le conseil municipal de la Ville de Sainte-Thérèse est très satisfait de la façon dont les citoyens ont accueilli ce changement et souligne leur engagement. « Nous remercions les Thérésiennes et les Thérésiens d’avoir adopté M. Lebrun. Ensemble, nous avons relevé le défi et intégré cette nouvelle habitude dans notre quotidien. Nous vous encourageons à maintenir ce bon réflexe! », a déclaré la mairesse de Sainte-Thérèse, madame Sylvie Surprenant.

L’implantation de cette collecte fait écho aux visées de la Politique québécoise de gestion des matières résiduelles du gouvernement du Québec. Elle permet une gestion plus efficace des matières résiduelles en diminuant la quantité qui prend le chemin de l’enfouissement. Dans cette optique, la Ville de Sainte-Thérèse encourage également les citoyens à privilégier l’application des 3RV : la réduction à la source, le réemploi, le recyclage et la valorisation des matières résiduelles.

Retour de l’horaire régulier des collectes

Depuis le vendredi 5 avril, la collecte de matières organiques a repris toutes les semaines. Prenez note que les résidus verts peuvent être disposés dans le bac brun. Veillez également à respecter l’horaire des collectes : tous les bacs doivent être disposés au bord de la rue à partir de 18 h la veille ou avant 7 h le matin même de la collecte.

Pour plus de renseignements sur la collecte des matières organiques et les éléments qui y sont acceptés, visitez le www.sainte-therese.ca > Environnement > Collectes et matières résiduelles.

 
 
 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.