Publicité
15 avril 2019 - 15:04 | Mis à jour : 15:16

Transport adapté, secteur Laurentides : Ajout d’une nouvelle fonction, l’appel d’arrivée imminente

Par Salle des nouvelles

Exo ajoute une toute nouvelle fonction au système de gestion des déplacements du transport adapté du secteur Laurentides : l’appel téléphonique d’arrivée imminente. Cette nouveauté est en vigueur depuis quelques jours.

Un service plus performant 

La demande en transport adapté est en forte croissance depuis plusieurs années. Afin d’offrir une meilleure expérience dans les déplacements, exo a implanté dans ce secteur, en mars 2018, un système de gestion optimisée des déplacements grâce auquel les usagers du transport adapté bénéficient d’un service plus souple, plus fiable et plus performant.

L’ajout de la fonction d’appel d’arrivée imminente fait suite à cette implantation et vise à bonifier l’expérience de la clientèle du transport adapté. En effet, les usagers recevront désormais un appel automatisé de courtoisie 5 à 10 minutes avant l’arrivée de leur transport.

Nouveautés à venir

D’ici 2020, exo déploiera progressivement d’autres fonctionnalités visant à améliorer davantage l’expérience du service de transport adapté :

  • Pour les utilisateurs de cellulaire, message texte d’arrivée imminente environ 5 à 10 minutes avant l’arrivée du véhicule
  • Rappel téléphonique automatisé la veille de l’arrivée du transport
  • Réservation d’un déplacement directement sur le Web

Citations

« Je suis ravi de souligner la mise en place de ce service qui améliore les déplacements des usagers du transport adapté dans la région des Laurentides. Investir dans des infrastructures de transport en commun modernes et efficaces est essentiel pour créer des collectivités inclusives où chacun peut s’épanouir grâce à un meilleur accès aux services publics et à des possibilités d'emploi. »

- Le ministre de l’Infrastructure et des Collectivités, l’honorable François-Philippe Champagne


« Le gouvernement du Québec est fier de participer financièrement à ce projet qui viendra bonifier les services de transport adapté offerts dans la région des Laurentides. L’implantation de cette fonction par exo permettra aux usagers concernés de bénéficier d’un service plus moderne et efficace. Il s’agit donc d’une excellente nouvelle, non seulement pour les usagers, mais également pour l’ensemble des agglomérations desservies. »

- La ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal, 
Mme Chantal Rouleau

« Exo a le souci de s’adapter à la réalité de la clientèle du transport adapté tout en maintenant une expérience de transport efficace et conviviale. Grâce à l’appel téléphonique avisant les clients que leur transport arrive, nous faciliterons leurs déplacements en leur permettant d’attendre le chauffeur en toute tranquillité. »

- Le directeur général d’exo, Sylvain Yelle

Financement
Le coût total du système de gestion des déplacements du transport adapté est de 1 037 735 $ dont 85 % sont financés par les gouvernements fédéral et provincial. Plus précisément, 49 % de ce financement provient du gouvernement du Canada par l’entremise du Fonds de la taxe sur l’essence fédéral et 51 % du gouvernement du Québec dans le cadre du Programme d’aide aux immobilisations en transport en commun de la Société de financement des infrastructures locales du Québec (SOFIL). Les municipalités qui étaient membres de l’ancien CIT Laurentides ont assumé le 15 % restant tel que prévu au début du projet.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.