Publicité
16 avril 2019 - 14:37 | Mis à jour : 14:47

Viens jouer dans rue!

Un nouveau projet pilote voit le jour à Rosemère

La Ville de Rosemère a lancé aujourd’hui le nouveau projet pilote Viens jouer dans rue! qui a pour but de susciter l’intérêt des enfants à quitter leurs écrans et à nouer des relations avec leurs pairs du voisinage.

« Avec la mise en œuvre de ce projet pilote, nous désirons inciter les jeunes et moins jeunes à sortir jouer à l’extérieur, ce qui favorisera de saines habitudes de vie tout en tissant de bonnes relations avec vos voisins, et ce, dans un environnement sécuritaire! Si ce projet pilote fonctionne bien cette année, plusieurs autres rues pourraient porter le titre de Viens jouer dans rue! en 2020. » a souligné le maire de Rosemère, Eric Westram.

Est-ce que ma rue est admissible au projet pilote?

Avant d’amorcer le processus, assurez-vous que votre rue est admissible et répond aux critères de sélection. Consultez la carte des rues non admissibles.

Si votre rue est admissible au projet pilote, vous avez jusqu’au 15 mai 2019 pour nous faire parvenir le formulaire d’inscription dûment rempli. Cinq propriétaires résidant sur votre rue doivent appuyer sa candidature.

Par la suite, si votre rue est présélectionnée au projet pilote Viens jouer dans rue!, vous devrez récolter les signatures de 60 % des propriétaires de votre rue.

Les rues sélectionnées devront obligatoirement respecter un code de conduite, en vigueur de juin à septembre, qui limitera entre autres la vitesse à 15 km/h.

Pour plus d’information, rendez-vous sur le site Web de la Ville.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.