Publicité
7 mai 2019 - 13:47 | Mis à jour : 13:55

Travaux du 1er mai au 30 septembre 2019

Phase 2 du projet d’embellissement de « la grand’Rue » de Ste-Anne-des-Plaines

La Ville de Sainte-Anne-des-Plaines démarre des travaux importants sur le boulevard Ste-Anne, au centre-ville. La phase 2 du projet d’embellissement de « la grand’Rue » consiste à moderniser et solidifier le réseau d’aqueduc existant afin de prolonger sa durée de vie. Ces travaux  se dérouleront du 1er mai au 30 septembre 2019.

Deux séances d’information publiques pour les résidents du centre-ville ont été planifiées afin de permettre à la Ville d’expliquer plus en détail les travaux, partager de l’information utile aux citoyens et de répondre aux demandes d’éclaircissement. Le site web www.lagrandrue.ca est d’ailleurs en réalisation, et permettra aux Anneplainois, dans les prochains jours, de suivre l’avancement des travaux de la phase 2 et des suivantes.

Redonner la rue aux citoyens : passer de 10/90 à 45/55

Le projet d’embellissement de « la grand’Rue » est une initiative axée sur la volonté de redonner la rue aux citoyens. Préoccupés par l’importance d’aménager davantage d’espaces verts, des corridors permettant la marche, la course et le vélo, de rendre les déplacements plus fluides, sécuritaires et conviviaux tant pour les piétons que pour les automobilistes, le conseil municipal et la Ville ont concrétisé leur vision en déployant 4 grandes phases sur la période 2017-2021.

Le secteur est actuellement organisé de manière à accorder seulement 10% de la rue aux piétons, et 90% de la rue aux voitures et petits camions. Aucun corridor n’est d’ailleurs réservé aux cyclistes. Suite aux travaux majeurs de réaménagement, le boulevard permettra désormais un partage davantage orienté vers les citoyens, accordant 45% de l’espace aux piétons et cyclistes, et 55% de l’espace aux automobilistes, en plus d’assurer un environnement de vie plus sain et équilibré.

Les coûts de réalisation du projet ont été estimés à 13,4 millions de dollars. Les deux partenaires de la Ville dans le projet, le ministère des Transports du Québec et Hydro-Québec, assument respectivement 4,5 millions et 4,1 millions de dollars pour la concrétisation du nouveau milieu de vie.

Un projet d’ampleur se déroulant sur 4 phases

La première phase du projet d’embellissement de « la grand’Rue » s’est déroulée de juin 2017 à mars 2018, lors de travaux importants qui ont été réalisés afin de procéder à l’enfouissement des fils sur le boulevard et à la mise en place de bornes de raccordement pour les lampadaires.

La phase 2 consiste à moderniser et solidifier le réseau d’aqueduc existant afin de prolonger sa durée de vie. Les travaux de réhabilitation sans tranchée par chemisage des conduites d’eau potable se dérouleront ce printemps et cet été et permettront de solidifier et prolonger la durée de vie des conduites d’aqueduc avant de réaliser les travaux de pavage et d’aménagement de la phase 3.

La phase 3 est prévue pour le printemps 2020 et consiste à réaménager complètement le secteur de « la grand’Rue ». Ces travaux majeurs affecteront l’organisation du secteur ancestral dans son ensemble puisque la géométrie de la rue sera revue en entier : largeur des trottoirs, chaussée, feux de circulation, aires de repos, nouveaux axes de circulation, etc. Cette phase est la plus importante en termes de réalisation, et surtout, c’est elle qui concrétisera l’ensemble du projet.

La phase 4 consistera, en 2020 et 2021, à aménager « la grand’Rue » et à lui donner une signature visuelle emblématique et propre à la Ville. Des activités de lancement et de promotion de « la grand-Rue » seront organisées afin de faire découvrir notre centre-ville et nos commerçants au plus grand nombre.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.