Publicité
14 mai 2019 - 14:54 | Mis à jour : 15:10

Le programme Ma place au soleil a lancé une vidéo à partager

Le Centre d’intégration en emploi Laurentides a lancé le 13 mai sa vidéo promotionnelle du programme Ma place au soleil pour les MRC de la Rivière-du-Nord, des Pays-d’en-Haut et des Laurentides. Pour la visionner, cliquez ici.

Dès juillet 2019, le programme Ma place au soleil sera dorénavant offert sur le territoire des MRC des Pays-d’en-Haut et des Laurentides. Les participants, de jeunes parents âgés de moins de 25 ans, pourront bénéficier d’un soutien psychosocial, de places en garderie, d’une aide financière, d’un soutien dans leur choix de carrière et dans leur recherche d’emploi. Plusieurs partenaires de ces MRC se sont engagés à faire de ce programme un véritable succès : le Centre d’intégration en emploi Laurentides, les bureaux locaux de Services Québec, le Centre de formation générale des Cimes, le Centre intégré de santé et de services sociaux des Laurentides, le Centre d’accompagnement personnalisé pour jeunes enceintes ou mères ainsi que de nombreux centres de la petite enfance.

À propos

Ma place au soleil est un programme visant à aider les jeunes parents, principalement prestataires de l’aide financière de dernier recours et qui n’ont pas terminé leurs études secondaires, à effectuer un retour aux études. L’objectif de ce programme est de prévenir la pauvreté chez ces familles en orientant les parents vers des métiers en demande sur le marché du travail. Depuis plus de 15 ans, de nombreux partenaires de la communauté jérômienne sont engagés dans le projet Ma place au soleil : le Centre d’intégration en emploi Laurentides, le Centre intégré de santé et de services sociaux des Laurentides, la Commission scolaire de la Rivière-du-Nord, la Direction régionale de Services Québec des Laurentides ainsi que le Centre de la petite enfance Notre-Dame.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.