Publicité
15 mai 2019 - 10:14 | Mis à jour : 11:46

Campagne Mon emploi en tourisme

20 000 emplois en tourisme offerts à travers le Québec

Plus de 20 000 opportunités d’emploi sont actuellement disponibles dans l’industrie du tourisme au Québec. L’ensemble des partenaires touristiques lance aujourd’hui la campagne Mon emploi en tourisme afin de faire connaître aux jeunes et moins jeunes les occasions d’emploi qui s’offrent à eux dans un secteur économique des plus dynamique.

Voici un bref portrait à travers la province :

  • Depuis 2007, soutenu par la performance touristique des dernières années, la demande de main- d’œuvre a augmenté de 11 % ;
  • Actuellement, nous estimons à plus de 400 000 le nombre de personnes qui occupent un emploi en tourisme et qui contribuent à l’expérience des visiteurs, au rayonnement des régions et à l’économie de leur milieu ;
  • Pour la saison qui vient, c’est donc environ 5 % des postes qui sont à pourvoir et ce, partout au Québec ;
  • Une variété de postes dans 32 000 entreprises touristiques prêtes à accueillir les touristes d’ici et d’ailleurs ;
  • C’est dans la zone périphérique de Québec (Centre‐du‐Québec, Mauricie, Chaudière‐Appalaches, Saguenay–Lac‐Saint‐Jean et Charlevoix) où l’offre est la plus grande.

« Avec 400 appellations d’emplois différents répartis dans cinq grands secteurs d’activités (Hébergement, Restauration, Loisirs et divertissement, Services de voyage et le Transport de personnes), l’industrie se démarque par la variété de postes à combler. Il y en a pour tous les goûts, dans toutes les régions! Peu importe le type de poste, travailler en tourisme, c’est faire vivre une expérience aux voyageurs, c’est une occasion unique d’échanger avec des gens de partout et de profiter du confort de sa région, tout en participant à son développement et à son rayonnement. », explique Lucie Charland, présidente du CQRHT.

À la recherche d’étudiants et de travailleurs plus expérimentés

En pleine campagne de recrutement pour la saison estivale, les intervenants de l’industrie désirent particulièrement attirer les étudiants et les personnes retraitées. D’ailleurs, les jeunes adultes entre 15 et 24 ans ainsi que les 45 ans et plus représentent 69 % de la main-d’œuvre totale en tourisme. L’été étant la période la plus achalandée, l’industrie touristique augmente ses effectifs en moyenne de près de 10 %.

« Afin d’agir devant l’enjeu de la rareté de la main-d’œuvre qui touche l’industrie touristique, le ministère du Tourisme et ses partenaires se sont alliés pour mettre en œuvre des actions concrètes visant à soutenir les entreprises touristiques dans la rétention et l’attraction de travailleurs. Je salue cette première initiative, qui sera suivie à l’automne d’une campagne de promotion et de valorisation des métiers et professions de cette industrie vibrante. J’invite la relève, les chercheurs d’emploi et les travailleurs plus expérimentés à mettre leur savoir-faire au profit de nos régions et de nos visiteurs. Grâce à vous, nous pouvons faire vivre des expériences mémorables chez nous, au Québec », souligne Caroline Proulx, ministre du Tourisme.

« En effet, la population locale et le savoir-être de la main-d’œuvre sont déterminants dans la qualité de l’expérience touristique. Le facteur humain est celui qui forge la personnalité unique et donne tout son charme au Québec en tant que destination de calibre mondial, il s’agit là d’un avantage concurrentiel indéniable », ajoute Martin Soucy, président-directeur général de l’Alliance.

Un moteur économique primordial

L’industrie du tourisme représente un véritable moteur économique pour le Québec avec 402 000 emplois non délocalisables partout au Québec et des recettes touristiques de près de 15,7 milliards de dollars, ce qui en fait le 5e secteur d’exportation en importance dans la province. Alors qu’un grand nombre de Québécois visitent et explorent les régions de la province (76 %), ce sont les touristes internationaux (24 %) qui génèrent plus de la moitié des recettes touristiques.

Pour faire vivre le Québec à tous ceux et celles qui l’explorent, et pour continuer à faire fleurir cette industrie qui se déploie dans chaque région, l’industrie touristique a besoin de travailleurs motivés, prêts à embarquer dans l’expérience du tourisme!

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.