Publicité
16 mai 2019 - 10:47 | Mis à jour : 10:48

Texte commandité

Comment trouver un véhicule commercial pour mon entreprise

 

La plupart des propriétaires de véhicules s’en servent de façon régulière, mais sur de courtes distances, afin d’effectuer leurs tâches quotidiennes, comme faire les courses ou aller porter les enfants à l’école. Évidemment, il s’agit souvent aussi de leur moyen de transport vers leur lieu de travail. Toutefois, lorsque vous possédez votre propre entreprise, il est possible que votre véhicule soit aussi un véhicule commercial. Si tel est le cas, plusieurs points sont à prendre en considération.

Différences sur le plan légal

L’avantage d’utiliser votre véhicule comme véhicule commercial lorsque vous êtes un travailleur autonome est que vous pouvez déduire de vos impôts (seulement la partie en lien avec votre emploi) la portion des coûts associés à votre automobile. Il peut s’agir de l’entretien, l’essence, le remplacement des pièces, les primes d’assurance et même la dépréciation annuelle puisque ce sont toutes des dépenses liées à l’utilisation professionnelle de votre véhicule. Vous pourriez même avoir droit à certaines déductions pour amortissements. Vous pourriez même être éligible à recevoir 15 % du coût d’achat et 30 % du solde restant chaque année suivante. Cette déduction est cependant limitée aux véhicules détaillés à 30 000 $ et moins.

Travailleurs en construction

La première chose à faire, lorsque vous devez choisir un véhicule pour votre entreprise, est d’évaluer vos besoins. Si vous êtres un entrepreneur en construction, votre véhicule vous accompagnera sur tous les chantiers. Vous devez donc vous en servir plus un tas de tâches connexes : transporter des outils et matériaux divers, tirer de lourds objets, conduire sur des terrains parfois accidentés et passer à la quincaillerie, si besoin est. Comme vous travaillez d’hiver comme d’été, il est important que votre véhicule soit en mesure de démarrer de rouler dans des conditions pouvant rapidement devenir extrêmes.

Il vous faut donc un véhicule robuste et fiable, doté d’une mécanique puissante. Un des modèles les plus prisés par les entrepreneurs en construction est assurément le Ford F-150. D’ailleurs, le Guide de l’auto Web l’a placé en seconde position lors de l’évaluation des modèles de camions puisqu’il se démarquait particulièrement au niveau de la fiabilité.

Afin de choisir le bon modèle, comme si vous choisissez une voiture pour vos besoins quotidiens, vous devrez évaluer votre budget en tenant compte des coûts d’essence associés à votre véhicule. Prenez le temps de calculer la distance moyenne que vous parcourez par mois afin de prendre la décision la plus judicieuse possible.

Travailleurs mobiles

On appelle travailleurs mobiles les gens qui doivent se déplacer dans d’autres entreprises ou chez des particuliers pour effectuer leur travail. Par exemple, des comptables, des infirmières à domicile, des entreprises de traiteurs, etc.

Tout comme pour l’entrepreneur, les premiers éléments à prendre en considération sont votre budget disponible pour l’achat de la voiture, la distance moyenne que vous parcourez mensuellement, la consommation d’essence du véhicule ainsi que sa fiabilité. De plus, si vous êtes un traiteur, vous devrez prendre en considération l’espace disponible dans le coffre ou opter pour un camion ayant un compartiment réfrigérant.

N’hésitez pas à vous rendre sur les sites web de concessionnaires; plusieurs proposent des sections vouées à faire l’achat d’un véhicule commercial.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.