Publicité
7 août 2019 - 08:59

Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) des Laurentides, en collaboration avec le Centre de formation professionnelle Performance Plus

Une formation gratuite et sur mesure à Lachute pour un emploi dans le réseau de la santé et des services sociaux

Par Salle des nouvelles

Afin de s’assurer de combler ses grands besoins de main-d’œuvre, le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) des Laurentides s’est associé avec le Centre de formation professionnelle Performance Plus pour offrir une formation entièrement gratuite menant à une carrière de préposé aux bénéficiaires ou d’auxiliaire aux services de santé et sociaux, et ce, directement à Lachute. 

La formation d’une durée totale de 870 heures se déroulera directement en milieu de travail, au CHSLD d’Argenteuil, situé à même le Centre multiservices d’Argenteuil sur la rue de la Providence. En cours de formation, les étudiants pourront déjà obtenir un emploi et rapidement joindre les équipes de soins du CISSS des Laurentides pour offrir des services de qualité aux aînés ainsi qu’aux personnes vulnérables de notre communauté. 

« Un emploi dans le réseau de la santé et des services sociaux est une perspective fort intéressante tant pour les jeunes que pour les moins jeunes qui souhaitent réorienter leur carrière. Une grande organisation comme la nôtre offre tous les avantages de travailler dans le réseau public et des possibilités de cheminement de carrière. Ces formations sont un laissez-passer direct pour un emploi valorisant, humain et plein de potentiel », indique le président-directeur général du CISSS des Laurentides, M. Jean-François Foisy. 

Les personnes qui souhaitent obtenir plus de renseignements au sujet de la formation offerte à Lachute sont invitées à composer le 450 566-7587, poste 7650.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.