Publicité
27 septembre 2019 - 10:00 | Mis à jour : 11:05

Scolarité

Nathalie Denneny, nouvelle directrice générale adjointe de la Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles

Par Salle des nouvelles

Le conseil des commissaires de la Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles (CSSMI) a nommé madame Nathalie Denneny au poste de directrice générale adjointe, mardi le 24 septembre. Le poste était vacant depuis la nomination de madame Nathalie Joannette à titre de directrice générale, le 1er juillet dernier.

C’est avec plus de 20 ans d’expérience à titre de gestionnaire à la CSSMI que madame Denneny relèvera ce nouveau défi. Au fil de sa carrière, en plus des fonctions qu’elle a occupées, elle a  multiplié les participations à divers comités qui lui ont permis non seulement de développer ses compétences et son expertise, mais aussi de les partager.

Gestion participative et de proximité

Détentrice d’un Baccalauréat en éducation préscolaire et enseignement primaire, madame Denneny a suivi plusieurs formations, séminaires et perfectionnements et elle poursuit un programme de deuxième cycle en administration scolaire. Elle a cumulé plusieurs fonctions au sein de la CSSMI : enseignante, directrice adjointe et directrice de plusieurs écoles primaires et secondaires ainsi que directrice adjointe au Service des ressources humaines. Au moment de sa nomination, elle occupait le poste de directrice du Service des ressources humaines.

Mme Denneny valorise une gestion participative et de proximité. Elle mobilise les  intervenants autour de la mission et de la vision de l'organisation en misant sur la cohérence de son discours et de ses actions. Apte à susciter la contribution de chacun, elle offre une direction claire et rassurante pour ses collaborateurs et place la réussite de l'élève au premier plan de ses actions.

Madame Nathalie Denneny entrera en poste à titre de directrice générale adjointe le 28 octobre prochain.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.