Publicité
30 septembre 2019 - 14:00

Santé

Un premier cas de maladie pulmonaire sévère associée au vapotage détectée au Québec

Par Salle des nouvelles

La Direction de santé publique du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) des Laurentides tient à aviser à la population des Laurentides que le vapotage n’est pas sans risque et que ses effets à long terme ne sont pas encore connus.

Le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) a confirmé un premier cas au Québec d’une personne atteinte de maladie pulmonaire sévère associée au vapotage. Comme pour les produits du tabac, les jeunes, les femmes enceintes et les non-fumeurs devraient s’abstenir de faire l’usage de cigarettes électroniques.

Les utilisateurs qui choisissent de vapoter doivent adopter certains comportements dont les plus importants sont la surveillance de l'apparition de symptômes de maladie pulmonaire, comme de la toux, un essoufflement ou une douleur thoracique et la consultation d'un médecin sans tarder, au besoin. Un processus de signalement des cas de maladie pulmonaire sévère potentiellement liés au vapotage est en déploiement.

« À la suite de la confirmation de ce premier cas au Québec, il est nécessaire de réitérer l’importance de demeurer vigilant. Les personnes qui ont des préoccupations relatives à leur santé doivent mentionner à leur professionnel de la santé si elles vapotent ou si elles ont déjà vapoté, de même que les dispositifs et substances utilisés. Chaque cas est pris au sérieux et le ministère de la Santé et des Services sociaux continue de surveiller de près l’évolution de la situation au Québec », a déclaré M.Horacio Arruda, directeur national de santé publique.

Notons que les produits de sources illégales ou non réglementées sont particulièrement à éviter étant donné qu’ils comportent des risques additionnels. Il importe toutefois de préciser qu’il ne faut pas considérer que les produits légaux sont sans risque. Finalement, les dispositifs et les liquides de vapotage ne devraient pas non plus être modifiés ou être utilisés d’une manière non prévue par le fabricant.

Consulter la mise en garde relative au risque de maladie pulmonaire sévère associée au vapotage.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.