Publicité
6 novembre 2019 - 06:00

À la suite des pannes d’électricité toujours en vigueur sur le territoire

Rappel des règles de sécurité pour éviter une intoxication au monoxyde de carbone

Par Salle des nouvelles

À la suite des pannes d’électricité, toujours en vigueur sur le territoire, la Direction de santé publique des Laurentides tient à rappeler à la population les différents risques liés à l’utilisation d’appareils fonctionnant avec un combustible.

Le monoxyde de carbone est un gaz toxique, invisible et inodore. Une intoxication au monoxyde de carbone peut entraîner des séquelles permanentes ou la mort. Seul un détecteur de monoxyde de carbone peut vous alerter de la présence de ce gaz.

Une attention particulière aux machines, appareils, véhicules...

Les appareils fonctionnant avec un combustible (gaz naturel, essence, propane, etc.), comme les cuisinières, chaufferettes ou barbecues, ne devraient jamais être utilisés à l’intérieur de la maison. Ces appareils, incluant les génératrices, devraient toujours être installés à l’extérieur d’un domicile ou d’un garage, que celui-ci soit intégré à la résidence ou non et le plus loin possible des portes et des fenêtres.

Il est important de se munir d’un avertisseur de monoxyde de carbone qui demeure fonctionnel lors de panne d’électricité. Attention, un détecteur de fumée ne détecte pas le monoxyde de carbone.

Pour plus d’information pour les recommandations générales de prévention concernant le monoxyde de carbone, consulter le site

Conservation des aliments lors d’une panne d’électricité

La conservation des aliments dans le réfrigérateur et le congélateur peut également être  compromise lors d’une panne d’électricité d’une durée de plus de six heures. Il est conseillé de ne prendre aucun risque et de ne pas consommer les aliments qui pourraient être périmés prématurément afin d’éviter les intoxications alimentaires. Savoir quoi jeter et quoi garder

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.