Publicité
6 novembre 2019 - 09:00

équipe de la Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles

Un chèque de 7 500 $ remis à l'école des Érables pour l'achat de matériel de sport

Par Salle des nouvelles

Les membres de l'équipe de la Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles ayant participé à l’édition 2019 du 1000 km du Grand Défi Pierre ont procédé à la remise d'un chèque de 7 500 $ à l'école des Érables, à Deux-Montagnes.

Cette école est un établissement régional spécialisé pour jeunes de 5 à 21 ans vivant avec un trouble du spectre de l’autisme et une déficience intellectuelle moyenne-sévère à profonde. L'équipe a relevé le défi de parcourir 1000 km à vélo en 60 heures, en partant du Saguenay-Lac-Saint-Jean jusqu'à Montréal. Chaque équipe cycliste était invitée à s'associer à une école de leur choix afin de les inciter à bouger davantage.

L’école parrainée pourra ainsi soutenir différents projets et ainsi, favoriser chez les élèves le développement de saines habitudes de vie. En plus du chèque remis à l’école des Érables, 4 cartes-cadeaux de 300 $ ont été offertes aux écoles des Semailles, des Jardins-des-Patriotes, de l’Amitié et de la Seigneurie pour l’achat de vélo.

Une activité de skateboard développée à l'école

En participant au projet, les membres de l'équipe ont aussi remis une somme de 11 000$ à l'organisation du Grand Défi Pierre Lavoie qui soutient plusieurs projets en lien avec les saines habitudes de vie en plus de poursuivre ses recherches sur les maladies héréditaires orphelines.

" Nous souhaitons que le plus grand nombre d'élèves possibles puissent bénéficier de cette somme. Nous avons ainsi choisi de faire vivre à l'école une activité de skateboard adaptée aux élèves et faire l'achat d'un vélo trois roues pour l'extérieur ainsi que d'un fauteuil de déplacement pour les élèves à mobilité réduite ", a expliqué Kateri St-André, directrice de l’école des Érables.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.