Publicité
27 novembre 2019 - 06:00

Sur le territoire de la Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles.

La Tablée au coeur des jeunes : une collecte de fonds en faveur de la persévérance scolaire

Par Salle des nouvelles

Demain à partir de 17h30 aura lieu l’événement La tablée au cœur des jeunes de l’organisme Persévérons ensemble. Une occasion d’être à la rencontre d’une multitude d’acteurs en persévérance scolaire.

Ce rendez-vous est une occasion pour les gens d’affaires, du milieu scolaire, communautaire et de la santé, de l’employabilité, municipal et de citoyens engagés dans notre mission, de se réunir et de se divertir lors d'un cocktail, déguster un repas quatre services à la salle de réception Lalande à St-Eustache tout en célébrant avec le collectif le travail de personnes dévouées du milieu et de jeunes s’étant investis et ayant fait preuve de persévérance dans divers projets.

Prestations et capsules vidéo

Plus d’une cinquantaine de jeunes seront impliqués dans la réalisation et le déroulement de la soirée : en cuisine, au service du repas, à l’accueil, etc. Présentées par Gabriel Maillé, le maître de cérémonie de la soirée, de brillantes prestations de jeunes et des capsules vidéo tout au long de la soirée permettront aux invités de réaliser l’impact positif de leur apport à l’organisme "Perséverons ensemble" dans sa région.

Cet événement sera animé par Francis Charron, Président Bâtimo et vice-président d'EMD Construction, fondateur de l'organisme. Les prix sont variables selon les moyens. Persévérons ensemble soutient, bonifie et développe des initiatives et des projets concrets en collaboration avec les acteurs du milieu afin de favoriser et valoriser la persévérance et la réussite scolaire et sociale sur le territoire de la Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.