Publicité
17 janvier 2020 - 06:00

Les participants peuvent être des persones, organismes ou entreprises

Derniers jours pour participer aux Prix d'excellence en français Gaston-Miron !

Par Salle des nouvelles

Les personnes, organismes ou entreprises n’ont plus que quelques jours pour proposer leur candidature aux Prix d’excellence en français Gaston-Miron. Ces prix visent à souligner la contribution du candidat à la promotion et à la valorisation de la langue française dans la région des Laurentides.

Pour ceux qui souhaitent participer, il est temps de compléter le formulaire de mise en candidature pour la 9e édition des Prix d’excellence en français Gaston-Miron. Les organisateurs du concours, Le Mouvement Québec français des Laurentides (MQFL) et la Société nationale des Québécoises et Québécois, région des Laurentides (SNQL), réuniront un jury qui choisira les lauréats parmi les candidatures reçues. La date limite de réception des candidatures est le 3 février 2020.

Les règlements ainsi que l’information nécessaire à la préparation d’un dossier de candidature sont disponibles sur le site Internet de la SNQL. Les Prix d’excellence en français Gaston-Miron seront remis le dimanche 29 mars à 13 h 30 dans le cadre des Rendez-vous de la Francophonie. L’événement se tiendra à l’Espace Québecor du Théâtre-Gilles-Vigneault à Saint-Jérôme.

Pour obtenir davantage d’informations sur les Prix d’excellence en français Gaston-Miron, communiquer avec André Marion au 450-438-4129.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.