Publicité
6 février 2020 - 12:15

L'événement est le marqueur des 50 ans de la Ville

Mirabel bientôt au milieu des nuages, un festival aéronautique international est né

Par Salle des nouvelles

Alors que vient d’être annoncée la toute première édition d’un festival aérien de grande envergure qui se tiendra à l’Aérocité internationale Mirabel - YMX, la Ville de Mirabel  est associée de près à cet événement, qui servira de coup d’envoi aux célébrations liées à son 50e anniversaire.

Ce festival aéronautique nouveau genre et rassembleur, réunissant à la fois l’industrie et le grand public, aura lieu du 24 au 27 septembre 2020. On y offrira notamment des spectacles aériens enlevants, de même qu’une programmation culturelle et familiale digne des grands festivals montréalais.

L’environnement étant un enjeu prioritaire pour l’industrie, on y fera aussi une place importante aux avancées fulgurantes en la matière. Un quartier du futur à la fine pointe des progrès technologiques et éco-énergétiques de l’aéronautique y sera déployé. « C’est avec grand enthousiasme que nous accueillons ce festival aérien à Mirabel, et que nous y contribuons en tant que partenaire de premier plan », a indiqué le maire Jean Bouchard, qui continue à s’intéresser à ses dossiers, malgré sa convalescence.

« Nous ne pouvons que nous réjouir de la tenue d’un tel événement, qui valorise nos industries et qui confirme encore une fois notre rôle de chef de file mondial dans le domaine aérospatial », a indiqué pour sa part le maire suppléant, Patrick Charbonneau, en réaction à cette annonce.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.