Publicité

19 février 2020 - 11:15 | Mis à jour : 14:02

Appel de propositions et appui financier de 7M $

École des entrepreneurs du Québec: un nouveau campus régional, bientôt à St-Eustache

Par Salle des nouvelles

C’est en présence de nombreux intervenants des milieux politique, économique et de l’éducation que le ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques et député de Deux-Montagnes, Benoit Charrette, et le maire de Saint-Eustache, Pierre Charron, ont annoncé aujourd’hui l’établissement prochain à Saint-Eustache d’un nouveau campus régional de l’École des entrepreneurs du Québec (EEQ).

En proposant un éventail de formations thématiques destinées à aider le développement des compétences en matière de création et de croissance d’entreprises, le nouveau campus de l’EEQ Saint-Eustache–Laurentides est mis en place pour enrichir l’expertise régionale en entrepreneuriat, en plus de bonifier l’offre de formation déjà existante des établissements d’enseignement professionnel et collégial de la région des Laurentides.

Une manière pour les Laurentides de se «développer selon ses particularités »

Insistant sur le rôle essentiel que jouent les entrepreneurs dans le renforcement et la diversification du tissu économique des régions, le ministre Benoit Charette a réitéré l’engagement de son gouvernement à leur égard. « Il est primordial pour notre gouvernement d’accompagner les gens qui ont l’audace de se lancer en affaires. En offrant des formations adaptées aux besoins et aux particularités de la région, je suis convaincu que le campus de l’École des entrepreneurs du Québec Saint-Eustache–Laurentides aidera à la création et au développement d’entreprises, notamment dans les secteurs de force présents sur notre territoire », a-t-il dit.

Pour sa part, la ministre responsable des Affaires autochtones, ministre responsable de la région des Laurentides et députée de Mirabel  Sylvie D’Amours, se réjouit que les gens d’affaires des Laurentides puissent dorénavant accéder à des formations sur mesure qui leur permettront de bonifier leurs compétences entrepreneuriales. « Le nouveau campus contribuera à ce que la région des Laurentides se développe selon ses particularités. Je suis fière des outils et des infrastructures que le gouvernement et ses partenaires sont en train de mettre sur pied pour soutenir les gens d’affaires à travers le Québec », a-t-elle affirmé.

Appel de propositions et appui financier de 7M $

L’annonce de l’établissement de ce nouveau campus régional à Saint-Eustache découle d’un appel de propositions lancé en septembre dernier par l’EEQ, dont la sélection finale a été annoncée le 24 janvier dernier par la ministre déléguée au Développement économique régional et ministre responsable des régions de Chaudière-Appalaches, du Bas-Saint-Laurent et de Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, Marie-Eve Proulx.

Les Laurentides figurent parmi les quatre régions retenues à la suite du processus de sélection. Cette expansion du réseau de l’EEQ bénéficiera d’une aide financière de 7 millions de dollars du ministère de l’Économie et de l’Innovation.

Présentée par Innovation et développement économique Saint-Eustache (IDÉ Saint-Eustache), la candidature de Saint-Eustache s’est particulièrement illustrée par la concertation régionale en appui au projet de campus. Les membres du comité d’évaluation ont aussi tenu compte des expertises proposées, du lieu géographique stratégique de chaque point de service et des ressources envisagées pour que les campus s’établissent avec succès.

Le maire de Saint-Eustache a tenu de son côté à souligner l’apport des partenaires au projet, soit l’ensemble des MRC de la région des Laurentides, de la Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles, des établissements collégiaux Lionel-Groulx et Saint-Jérôme ainsi que des grandes entreprises à la concrétisation de cette initiative porteuse: « Nous récoltons aujourd’hui les fruits d’une collaboration exemplaire liée à un projet rassembleur. Je suis convaincu que cette offre de formation à nos entrepreneurs se traduira par un dynamisme économique renouvelé et par de nombreuses occasions d’affaires innovantes qui profiteront à toutes nos collectivités », a conclu Pierre Charron.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.