Publicité

26 février 2020 - 15:00

Rapport annuel 2018-2019

La CSSMI dévoile son rapport annuel et rend hommage à ses commissaires

Par Salle des nouvelles

La présentation publique du Rapport annuel 2018-2019 s'est tenue hier, ainsi qu’un hommage aux commissaires de la Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles (CSSMI). Nathalie Joannette, directrice générale, a souligné les faits saillants de la dernière année scolaire et a saisi l’occasion de cette séance publique pour rendre un émouvant hommage à ces hommes et ces femmes qui étaient politiquement engagés pour la cause de l’éducation dans la région.

Orchestré en toute simplicité et de façon bien sentie, ce segment de la soirée aura permis de mettre un baume sur la fin abrupte du mandat des commissaires qui s’est terminé le 8 février dernier.

Un rapport financier à l'équilibre

Concernant le rapport annuel 2018-2019, le conseil des commissaires a adopté le Plan d’engagement vers la réussite 2018-2022 qui s’articule autour de trois enjeux principaux soit :
o Un parcours de réussites pour chaque élève;
o Un environnement scolaire adapté aux défis du 21e siècle;
o L’engagement et la concertation pour la réussite.

En outre, la CSSMI a déposé un rapport financier en équilibre et conforme aux normes comptables canadiennes pour le secteur public. Les plus récentes données du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur confirment que la Commission scolaire a légèrement augmenté son taux de décrochage annuel, passant de 7,2 % à 8,6 %, mais demeure sous la cible de 10 %. Cette légère hausse méritera un « suivi rigoureux ».

La CSSMI revendique deux projets de construction d’écoles primaires qualifiées d’innovantes pour un montant approximatif de 53 M$ : la première à Saint-Eustache avec le remplacement de l’école Curé-Paquin et la seconde à Mirabel, dans le secteur du Domaine-Vert Nord. Cette nouvelle école disposera d’une capacité d’accueil de plus de 600 élèves.

Hommage aux commissaires

Dans le contexte de la fin du mandat des élus scolaires le 8 février dernier avec l’adoption du Projet de loi no 40, il était primordial pour la direction générale de souligner l’apport des 15 commissaires et de la présidente. Plus de 130 personnes étaient réunies pour cette rencontre, dont les membres de la direction générale, des directions et directions adjointes d’établissement, des directions de service, le président du comité de parents, des employés et des membres de la famille des commissaires.

Entre autres témoignages, une prestation d’élèves de 4e année de l’école Arthur-Vaillancourt, accompagnés de leurs enseignants, Ghislain Bard et Lise Harvey, venus offrir une pièce au violon, a ponctué ce moment chargé d’émotions. La directrice générale Mme Joannette, a réitéré publiquement le privilège qu’elle a eu de travailler avec des commissaires et une présidente qui ont su former une équipe centrée sur la mission et sur l’élève.

Une équipe mature et professionnelle qui comprenait rapidement les enjeux dans le but de prendre les meilleures décisions selon chaque contexte. Jean-François Lachance, ancien directeur général, a également exprimé sa gratitude envers les commissaires puisqu’il a eu le privilège de faire équipe avec eux durant de nombreuses années. Il a remercié ces collaborateurs engagés, dévoués, rigoureux et intègres, pour qui la réussite des élèves a toujours été au cœur des décisions.

La soirée s’est conclue par une ovation réservée à Paule Fortier qui a présidé le conseil des commissaires durant les 17 dernières années. Mme Fortier aura marqué le cheminement de nombreux élèves et employés, et ce, au-delà du territoire en établissant entre autres un réseau de partenaires des plus précieux.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.