Publicité

5 mars 2020 - 12:00

Célébration du 100e anniversaire de l'acériculture

La saison des sucres officiellement lancée dans les Laurentides

Par Salle des nouvelles

La nouvelle tradition du lancement officiel de la saison des sucres des Laurentides s’est déroulé cette année dans un décor rustique... au milieu des champs. En effet, c’est à la cabane à sucre Au milieu des champs que Tourisme Mirabel, en collaboration avec le Syndicat des producteurs acéricoles Outaouais-Laurentides, a convié leurs invités. Malgré l’hiver qui ne semble pas vouloir nous quitter, voici notre appel au printemps avec le lancement de la saison des sucres 2020 !

L’érable faisant partie de l’identité culturelle et culinaire québécois, il importe de saluer et d’encourager le savoir-faire et le travail des acériculteurs mirabellois. Dans le cadre du 100e anniversaire de l’acériculture, le lancement officiel de la saison 2020 orchestré par Tourisme Mirabel est l’occasion idéale de souligner et remercier les différents intervenants qui travaillent à  la mise en valeur de l’érable et qui soutiennent l’industrie acéricole dans les Laurentides.

Ces passionnés perpétuent la tradition de la récolte printanière depuis maintenant 100 ans. La fondation Commanderie de l’érable était sur place pour présenter un atelier sur ‘’L’art de déguster le sirop d’érable’’. Il a été possible de décerner chaque subtilité que les papilles peuvent maintenant saisir selon les différences entre les sirops, autre que le classement que l’on connait depuis belle lurette basé sur la couleur uniquement.

Trois rendez-vous avec le sucre et l'innovation

La Commanderie s’ajoute aux collaborateurs qui travaillent à mettre le sirop d’érable en premier plan, grâce à la tenue de la soirée La Grande Sève qui se déroulera le 11 juin prochain au Parc Régional du Bois-de-Belle-Rivière, une première dans les Laurentides.

Les Basses-Laurentides ont la chance d’avoir un réseau bien établi de commerces reliés à l’érable. Depuis quelques années, avec Mirabel comme pôle dynamique, des actions structurantes et innovantes ont été implantées afin de propulser cette industrie vers de nouveaux sommets, dont l’événement Mirabel fête l’érable du Québec et le pique-nique champêtre qui seront offert pour une 6e édition à la population les 19 et 20 septembre prochains au Parc régional du Bois-de-Belle-Rivière.

Toujours dans le cadre du 100e de l’acériculture, la nouvelle microbrasserie mirabelloise L’entêté
a profité de l’occasion pour lancer une toute nouvelle bière à saveur d’érable et de chocolat, une
découverte gustative innovatrice.

Tel que précisé par le maire suppléant de Mirabel, Patrick Charbonneau: « Le produit de l’érable
est un produit typiquement québécois qui fait partie de notre enracinement culturel et mérite d’être mis en premier plan dans la foulée de la popularité du tourisme gourmand dans les Laurentides. Nous invitons la population à se déplacer en grand nombre et à venir vivre l’enchantement que nous proposent nos artisans acéricoles de chez nous, tout particulièrement
ici même à Mirabel
».

La Ville se montre fière de se démarquer au sein de cette industrie et d’être d’importance en matière de mise en valeur de cette richesse qu’est l’érable. On compte notamment une vingtaine de cabanes à sucre sur le territoire de Mirabel, et de très nombreux points de vente et de distribution des produits faits de l’érable.

 

Sur la première photo, sont représentés, de gauche à droite:

Christian Marcoux. maître brasseur pour la microbrasserie l'Entêté;
Guylaine Forest de Tourisme Laurentides;
André Caron de la commanderie de l'érable;
Pierre Brassard, directeur régional des Laurentides pour le MAPAQ;
Patrick Charbonneau, maire suppléant de Mirabel;
Michel Lalande, vice président du syndicat des acériculteurs et acéricultrices Outaouais-Laurentides ;
Stéphane Michaud, président fondateur de Tourisme Mirabel;
Martine Gendron, attachée politique de Mme Sylvie D'Amours, députée de Mirabel, ministre des affaires autochtones et ministre pour la région des Laurentides;
 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.