Publicité

4 mai 2020 - 11:00

Via une entente avec la MRC Thérèse-De Blainville

Le traitement pour le contrôle biologique des insectes piqueurs débute à Sainte-Anne-des-Plaines

Par Salle des nouvelles

Après avoir consulté sa population à l’été 2019, la Ville de Sainte-Anne-des-Plaines, via une entente intermunicipale avec la MRC Thérèse-De Blainville, a renouvelé le programme de contrôle biologique des moustiques et des mouches noires piqueuses pour les années 2020 à 2024 inclusivement, sur son territoire.

C’est l’entreprise GDG environnement qui a obtenu le contrat et réalisera le travail. Chaque année, une exploration minutieuse du territoire est effectuée dans le but de répertorier les milieux propices au développement larvaire et de détecter la présence de larves de moustiques et de mouches noires piqueuses. Cette cartographie permet de traiter directement à la source les zones sensibles.

Traitement au sol et traitement aérien

Le traitement au sol se réalise par l’épandage du produit directement sur les terrains, effectué par les employés de GDG environnement à l’aide d’équipements portables. Ce traitement s’effectue de la mi-avril et se poursuit pour garantir une protection jusqu’au 15 septembre. La fréquence est déterminée
selon les conditions climatiques rencontrées.

Le traitement aérien se fait par avion, par hélicoptère et également par drone. L’épandage devrait débuter dans les prochains jours. Les traitements aériens sont réalisés pour atteindre les zones plus difficiles d’accès.

Il est donc possible que les citoyens de Sainte-Anne-des-Plaines observent des employés de l’entreprise ou leur équipement (avions, drones, etc.) à proximité de leur domicile.

Le personnel de GDG environnement est toujours identifié à l’aide d’un dossard orange et les véhicules sont aussi tous identifiés aux couleurs de l’entreprise.

Pendant toute la durée du contrat, GDG environnement offre une ligne téléphonique ainsi qu’une adresse électronique permettant aux citoyens de les contacter pour toutes questions. Il est possible de les joindre à ces coordonnées : 1 844 840-8700 ou [email protected]

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.