Publicité

19 mai 2020 - 09:34 | Mis à jour : 09:55

Le 23 mai

Journée Retour à la Terre: la distribution de sacs de compost sera maintenue

Par Salle des nouvelles

Les citoyens de Rosemère pourront se procurer leurs sacs de compost le 23 mai dans le cadre de son événement annuel Journée Retour à la terre. En raison de la pandémie actuelle, l’édition 2020 devait nécessairement être revisitée afin de répondre aux consignes gouvernementales.

Ainsi, la Ville a mis sur pied un mécanisme de distribution à deux endroits, soit au parc Hamilton et dans le stationnement de l’aréna située au 155 rue Charbonneau. Les résidents qui désirent obtenir leurs quatre sacs de compost par adresse doivent obligatoirement s’inscrire à l’avance à partir du site web de la municipalité et choisir l’endroit et l’heure qui leur convient afin de procéder à une cueillette à l’auto le samedi 23 mai.

Aucun citoyen ne sera autorisé à sortir de son véhicule et ce sont les employés de la Ville qui déposeront le compost dans leur coffre arrière. Des consignes sanitaires strictes sont mises de l’avant afin de procéder à une distribution sans contact.

Seule la distribution de compost est maintenue pour cette journée; la distribution de pousses d’arbres, le déchiquetage de documents et les kiosques environnementaux ne font pas partie de la programmation 2020.

« Notre équipe fait des pieds et des mains afin de maintenir le plus d’événements possibles à notre calendrier 2020 tout en s’assurant de respecter les directives sanitaires du gouvernement. La saison de jardinage est arrivée et chaque année, nous sommes fiers de pouvoir distribuer du compost à nos citoyens afin qu’ils puissent continuer de verdir et d’embellir leur espace », a soutenu le maire de Rosemère, Eric Westram.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.