Publicité

14 juin 2020 - 06:00

Un concours photo organisé pour immortaliser l'événement

La Société nationale des Québécois des Laurentides revisite la Fête nationale

Par Salle des nouvelles

Selon la Société nationale des Québécoises et Québécois des Laurentides (SNQ) pandémie et les restrictions sévères concernant les rassemblements ne doivent pas décourager les citoyens et citoyennes de fêter cette année notre Fête nationale d’une façon différente.

La SNQ des Laurentides, qui supervise habituellement les festivités dans une quarantaine de sites à travers les Laurentides invite la population à organiser, les 23 et 24 juin, des fêtes de jardin, de balcon, de galerie, de trottoir, de piscine, de parc, dans le respect des consignes et au son de la musique de nos excellents artistes québécois.

Les couleurs du Québec aux balcons

Est aussi venu le temps de pavoiser ses galeries, fenêtres et balcons du drapeau ou des couleurs bleu et blanc du Québec!  Les 23 et 24 juin, la SNQ des Laurentides invite les citoyens à photographier et filmer, sur les appareils cellulaires, les réjouissances et à les partager avec leurs amis dans les médias sociaux.

Concours photo en vue

Les citoyens intéressés de participer peuvent envoyer avant le 28 juin une photo de leur pavoisement à l’adresse suivante : [email protected] Cinq personnes recevront en prix un masque de protection lavable orné d’une fleur de lys brodée d’une valeur de 12 $.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.