Publicité

25 juin 2020 - 10:17 | Mis à jour : 10:41

Une vidéo a mis les jeunes à l'honneur

La Ville de Rosemère félicite les finissants 2020

Par Salle des nouvelles

Tous les finissants rosemèrois de la promotion 2020 ont reçu des félicitations de la part de leur conseil municipal par l’entremise d’une courte vidéo diffusée sur les différentes plateformes de communication de la Ville.

Dans le cadre enchanteur de l’étang du parc Charbonneau, les membres du conseil municipal de Rosemère, accompagnés de huit finissants rosemèrois du primaire et du secondaire ont livré un témoignage de reconnaissance et de fierté auprès de tous les finissants; de la 6e année du primaire aux finissants universitaires.

C’est vêtu d’une toge de cérémonie et coiffé d’un mortier, que les finissants ont lancé, sous les applaudissements et les cris de joie, leur mortier haut dans les airs à la fin de la vidéo, comme le veut la tradition à la toute fin d’une cérémonie de diplomation. Ces gestes protocolaires marquent véritablement la fin d’une étape importante de la vie étudiante.

« Les conseillers municipaux et moi-même voulions absolument souligner le travail exceptionnel, la rigueur et la résilience de tous les finissants rosemèrois. La graduation est une étape charnière dans la vie des étudiants et compte tenu des circonstances vraiment exceptionnelles du printemps 2020, nous ne pouvions rester muets. Nous espérons que cette vidéo soit partagée grandement afin de rejoindre tous les finissants, car ils méritent nos applaudissements », a souligné le maire Eric Westram.

Les finissantes et finissants suivants ont participé au tournage de la vidéo: Noah Fournier, Juliette Gingras, Alyssa Marceau, William Monfette, Anthony Napolitano, Gabrielle Rochon, Bronwyn Song et Noah Swaminadan.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.