Publicité

6 août 2020 - 10:00 | Mis à jour : 10:14

Encouragement face à la pandémie

COVID-19: des aînés ont reçu près de 700 dessins, lettres et cartes d’enfants

Par Salle des nouvelles

De nombreux enfants d’employés du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) des Laurentides et de jeunes issus d’une vingtaine d’écoles primaires de la région ont répondu volontairement à un appel les conviant à exprimer sur papier un mot d’encouragement à partager avec des résidents en milieux de vie dans le contexte actuel de pandémie de COVID-19.

C’est avec enthousiasme et touchées droit au cœur que, tout récemment, des personnes âgées ont reçu en cadeau quelque 700 dessins, lettres et cartes empreints d’amour. L’initiative est née de la direction du CISSS qui invitait, en mai dernier, tout son personnel à faire participer leurs enfants dans la création de dessins qui seraient ensuite remis aux résidents en ressource intermédiaire sur le territoire.

Activité de partage

« L’idée nous a aussi souri de solliciter la collaboration des commissions scolaires, ouvertes à ce projet intergénérationnel », a précisé Rosemonde Landry, présidente-directrice générale du CISSS des Laurentides. « Un tel projet est d’abord une activité de partage, d’empathie et de générosité, qui met à contribution les plus petits et développe par le fait même leur sensibilité envers les personnes âgées qui ont été beaucoup isolées à certains moments de la pandémie ».

Ainsi, chacun des 765 usagers de 24 ressources intermédiaires s’est vu remettre un dessin (plastifié pour des raisons de prévention et contrôle des infections). Chacun des moments de partage a généré bonheur et émotions, tant pour les résidents que pour les membres du personnel des différentes installations.

« Cette distribution aura été un léger baume sur le cœur et une lueur d’espoir en cette période difficile pour les aînés, leur démontrant une solidarité et une présence en pensée de la part de la communauté. Un sincère remerciement est offert à tous ceux qui ont participé à ce projet rassembleur », de conclure Mme Landry.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.