Publicité

16 septembre 2020 - 13:00

Consultation publique

Les Lorrains appelés à se prononcer sur les parcs et espaces verts

Par Salle des nouvelles

La population de Lorraine est invitée à participer à une consultation publique en ligne d’ici le 12 octobre, visant à réévaluer la vocation de ses parcs et espaces verts. Une occasion de préciser les besoins et les attentes des Lorrains envers les activités, les infrastructures et le mobilier urbain.

Tous les commentaires recueillis contribueront à l’élaboration d’un
plan directeur qui guidera les actions de l’administration au cours des prochaines années.

Trois autres sondages en ligne concernant les parcs des Sorbiers, des Sapins et André-Rufiange dont la réfection est prévue au cours des années à venir, s’adressent quant à eux aux résidents du voisinage. Résidents de Lorraine, surveillez votre boîte aux lettres, vous recevrez une carte portale comportant l’adresse web où donner votre opinion.

Le maire de Lorraine, Jean Comtois, invite la population à participer en grand nombre : « La Ville célèbre cette année son 60e anniversaire. C’est un moment tout indiqué pour entamer une réflexion en profondeur. On veut entendre les citoyens afin de pouvoir nous positionner tous ensemble sur une vision de la ville de Lorraine de demain qui reflète les besoins réels et les attentes de notre population. Cette démarche sera réalisée dans le cadre d’une vaste planification stratégique, alors j’encourage vraiment les citoyens à se faire entendre. »

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.