Publicité

20 octobre 2020 - 06:00

Perte de revenus et coûts supplémentaires

Lorraine reçoit 885 628 $ de Québec pour pallier les conséquences financières de la pandémie

Par Salle des nouvelles

La Ville de Lorraine recevra une aide financière de 885 628 $ du gouvernement du Québec, afin d’atténuer les impacts de la pandémie sur les finances municipales. Elle encaissera un premier montant de 608 869 $ en décembre prochain, puis 276 759 $ supplémentaires, versés au plus tard en mars 2021.

Ces montants pourront être utilisés en 2020 ou en 2021 pour compenser les pertes de revenus et les coûts supplémentaires engendrés par la pandémie. Au total, le gouvernement distribuera 800 M$ aux municipalités québécoises.

Les sommes versées dédommageront la Ville pour l’achat de matériel associé aux mesures sanitaires (matériel informatique pour télétravail, location de véhicules afin de respecter la distanciation physique, etc.)  ; l’adaptation des bâtiments, des méthodes de travail et du fonctionnement des séances du conseil municipal, maintenant à huis clos; l’aide aux organismes et, l’an prochain, l’organisation d’élections municipales dans un possible contexte de pandémie.

« La Ville est en bonne santé financière, et ces montants offrent une sécurité dans un contexte où la durée de la pandémie demeure incertaine. Notre priorité demeure la même : maintenir les services essentiels aux Lorraines et aux Lorrains. Toute l’administration s’adapte aux consignes sanitaires, en usant d’originalité et d’imagination pour proposer également des activités différentes et sécuritaires. Et nous continuerons d’accompagner notre population, aussi longtemps qu’il le sera nécessaire », promet le maire de Lorraine, Jean Comtois.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.