Publicité

30 novembre 2020 - 14:00

Ministère des Transports du Québec

Réouverture du pont Canuta du rang Saint-Rémi entre Mirabel et Saint-Colomban

Par Salle des nouvelles

Le ministère des Transports informe les usagers de la route et ses partenaires de la réouverture complète à la circulation, dès le 10 décembre, du pont Canuta situé dans l’axe du rang Saint-Rémi entre Mirabel et Saint-Colomban.

Les travaux entamés en juillet dernier seront interrompus en raison de la période hivernale. Le chantier, qui se poursuivra en 2021, reprendra le printemps prochain.

Pendant cette période, une limitation de charge sera requise pour tous les camions circulant sur ce pont. Cette restriction est une mesure préventive, mais nécessaire, afin d’assurer l’intégrité de l’infrastructure routière jusqu’à la fin des travaux.

Restriction de charge selon le type de véhicule

  • Véhicules routiers d’une seule unité (camion porteur) : 18 tonnes
  • Véhicules routiers de deux unités (tracteur semi-remorque) : 32 tonnes
  • Véhicules routiers de plus de deux unités (train routier) : 42 tonnes

Rappelons que les travaux effectués sur ce pont patrimonial consistent principalement au renforcement de la structure, à la réparation des culées, au remplacement des éléments en acier, des appareils d’appui et de la dalle en béton, ainsi qu’à la peinture du pont. 

Afin de planifier adéquatement vos déplacements, informez-vous sur les entraves en cours et à venir en consultant le Québec 511. Ce projet est inscrit dans la liste des investissements routiers 2019-2021 de la région des Laurentides.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.