Publicité

16 décembre 2020 - 17:00

Plaques commémoratives

Louise Chabot souligne les 100 ans du Cercle des fermières et des Chevaliers de Colomb de Sainte-Thérèse 

Par Salle des nouvelles

Louise Chabot, députée de Thérèse-De Blainville, a procédé à la remise de plaques commémoratives pour souligner le 100e anniversaire du Cercle des fermières de Sainte-Thérèse ainsi que celui des Chevaliers de Colomb de Sainte-Thérèse-Boisbriand.

La députée souhaitait ainsi témoigner sa reconnaissance à ces organismes bien implantés dans leur communauté. 

« C’est avec grand plaisir que je souligne le centième anniversaire de fondation du Cercle des fermières. Je profite de l’occasion pour souligner aussi celui des Chevaliers de Colomb, qui avait lieu l’an dernier. Nous avons dans Thérèse-De Blainville de nombreux organismes dynamiques et présents auprès des gens, qui font la différence. Cent ans de présence dans la communauté, c’est tout un accomplissement. Il y a de quoi être fier ! », de déclarer Mme Chabot. 

Les deux organismes ont tenu à remercier la députée pour son geste lors de la remise des plaques qui s’est déroulée au bureau de circonscription. 

« Nous sommes honorés de recevoir cette magnifique plaque soulignant le 100e anniversaire de fondation des Chevaliers de Colomb, conseil 2015 Sainte-Thérèse/Boisbriand. Au nom de mes frères Chevaliers et en mon nom personnel, je tiens à remercier très sincèrement la députée de cette belle marque de reconnaissance envers notre organisme », de dire M. Robert Corbeil, Grand Chevalier. 

« Au nom de toutes les membres, nous tenons à vous remercier Mme Chabot pour son allocution à la Chambre des Communes pour souligner notre 100e anniversaire ainsi que pour la plaque commémorative. Ces gestes sont très appréciés et ils témoignent de l'importance de notre association qui a su demeurer passionnée et engagée à travers les décennies », de déclarer Mme Lorraine Joly, présidente. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.