Publicité

3 février 2021 - 10:00 | Mis à jour : 12:56

En raison de la COVID-19

Sainte-Thérèse reporte les dates d’échéance des paiements des comptes de taxes municipales 

Par Catherine Deveault

En raison de la situation économique difficile entourant la COVID-19, la Ville de Sainte-Thérèse annonce que les citoyens et les commerçants auront la possibilité de reporter les deux versements des taxes  municipales 2021 sans intérêt. Le versement du 1er mars est reporté au 1er mai et le versement du 1er juillet est reporté au 1er septembre.

« Avec cette mesure, nous espérons offrir aux Thérésiennes et aux Thérésiens un répit sur le plan financier, alors que la COVID-19 affecte bon nombre d’entre nous. Rappelons qu’à cet effet, nous avons également adopté un gel des taxes foncières et des tarifs pour tous les propriétaires en 2021. Plus que jamais, nous devons nous serrer les coudes  pour aller de l’avant collectivement », a déclaré la mairesse de Sainte-Thérèse, madame Sylvie Surprenant. 

Rappels importants 

Les comptes de taxes annuelles ont été mis à la poste le vendredi 29 janvier dernier. En raison de la fermeture de l'hôtel de ville, le paiement en personne n'est pas autorisé jusqu’à nouvel ordre. 

Le compte de taxes peut être acquitté, entre autres : 

- Via les services bancaires électroniques de votre institution financière

- Par chèques postdatés (envoyés par la poste ou déposés dans la chute à courrier de l'hôtel de ville, en joignant le(s) coupon(s) dans l'enveloppe) 

Les citoyens peuvent obtenir tous les détails concernant les modes de paiement et l’inscription au compte de taxes en ligne au www.sainte-therese.ca

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.