Publicité

7 février 2021 - 15:00

Fabriquer par des jeunes et des volontaires de chaque circonscription participante

Des valentins pour les vétéranes et les vétérans

Par Catherine Deveault

Le député de Rivière-des-Mille-Îles et porte parole du Bloc Québécois concernant les anciens combattants, Luc Desilets, est fier d’avoir  coordonné la campagne « Des valentins pour les vétéranes et les vétérans » du Québec en collaboration avec d’autres collègues députés du Bloc Québécois. 

Le projet consistait à faire fabriquer par des jeunes et des volontaires de chaque circonscription participante des valentins qui seraient ensuite remis aux vétéranes et vétérans des différentes associations locales. 

« Cette campagne qui existe depuis 1989, initiée par la chroniqueuse Ann Landers, a revêtu une saveur toute québécoise cette année en prenant la coordination de l’envoi de valentins à nos vétéranes et vétérans du Québec. Il s’agissait d’une formidable occasion d’apporter un peu de joie et de support à ces derniers, et ce, à travers le Québec, avec l’aide des députés qui ont participé. Je les remercie d’ailleurs d’avoir participé dans le projet avec nous ! », a souligné Luc Desilets. 

Isolement en temps de pandémie

Il est connu que de nombreuses vétéranes et de nombreux vétérans vivent de l’isolement d’une manière encore plus accrue en raison de la COVID-19. Ce projet a pour objectif principal d’apaiser cette solitude et de leur démontrer toute notre reconnaissance de ce qu’ils ont fait et sacrifié pour nous. 

Dans Rivière-des-Mille-Îles, nous avons collaborer avec le Carrefour jeunesse-emploi (CJE) de la MRC Deux-Montagnes et la Maison des jeunes (MDJ) Sodarrid de Boisbriand pour la fabrication de nos valentins. Une cinquantaine de cartes ont été créées par des jeunes fréquentant ces organismes. Nous en avons également reçu de façon volontaire de la part des citoyens de la région. 

« Nous sommes heureux d’avoir pu amorcer ce qui, nous l’espérons, deviendra une belle habitude pour la Saint-Valentin. Les messages de joie, de reconnaissance et d’amour sont d’autant plus appréciés en cette période de pandémie », a conclu le député de Rivière des-Mille-Îles. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.