Publicité

17 mars 2021 - 08:00

Laval

Fondation du Collège Montmorency: Marie-Eve Gervais nommée directrice générale

Par Salle des nouvelles

Le conseil d'administration de la Fondation du Collège Montmorency vient d'annoncer la nomination de Marie-Eve Gervais au poste de directrice générale de l'organisme. 

Détentrice d’une maitrise en gestion et développement des organisations de l’Université Laval et d’un baccalauréat en sciences de la communication de l’Université de Montréal, Mme Gervais cumule plus d’une douzaine d’années d’expérience professionnelle au sein d'OBNL et dans le secteur de la philanthropie, notamment au sein d'Academos et de Centraide Laurentides.

Dans son parcours professionnel, elle a su se démarquer par son leadership, son sens inné de l’innovation, son esprit d’analyse et sa grande aisance relationnelle.  

Par sa détermination ainsi que ses expériences antérieures, Mme Gervais contribuera assurément de  façon positive au succès de la Fondation et de sa mission. Tout au long de sa carrière, elle a acquis  d’intéressantes compétences prouvant qu’elle sera à la hauteur des nouveaux défis qui lui seront  présentés et participera activement au rayonnement de l’organisation auprès de ses différents  publics et partenaires philanthropiques. 

« C’est avec beaucoup d’enthousiasme que je me joins à l’équipe de la Fondation du Collège  Montmorency à titre de directrice générale. Passionnée par la philanthropie, j’ai longtemps œuvré  dans le domaine du développement de carrière et de l’employabilité. La mission portée par la  Fondation me touche réellement et est alignée avec mes convictions », a indiqué Marie-Eve Gervais par voie de communiqué de presse.

Rappelons que depuis ses débuts en 1985, la Fondation du  Collège Montmorency a attribué plus de 6 000 000 $ à ses programmes de bienfaisance, à ses fonds réservés et au Collège.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.