Publicité

15 mars 2021 - 10:11

Texte commandité

Trouver de l'aide dans vos démarches d'intégration à la société québécoise

 

Devenir immigrant au Canada a sûrement été un processus long et difficile, mais maintenant que vous êtes ici, vous devez tirer le meilleur parti de votre décision et commencer à vivre la vie que vous envisagiez. Mais par où commencer ?

Heureusement, les nouveaux arrivants au Québec peuvent compter sur l’aide d’organismes se spécialisant dans l’accueil et l’intégration des immigrants dans la société québécoise. Voici où trouver de l’aide dans vos démarches d’intégration au Québec.

Les organismes d’aide à l’intégration des immigrants

Les nouveaux arrivants au Québec peuvent compter sur l’aide de nombreux organismes d’aide aux immigrants, dans la plupart des villes de la province. Ces organismes offrent des services au niveau de l’accueil des nouveaux immigrants, de l’intégration à la société québécoise, des formations sur l’adaptation au marché du travail, l’apprentissage de la langue, et offrent également de l’accompagnement.

D’autres organismes peuvent de plus aider les nouveaux arrivants à se préparer à passer l’examen de la citoyenneté du Canada, à savoir où se diriger pour recevoir des services gouvernementaux, et offrent également de l’aide à l’emploi.

Enfin, les nouveaux arrivants peuvent aussi trouver de l’aide alimentaire, du soutien scolaire pour les enfants, et du soutien pour s’installer en région.

Quelques astuces pour aider à votre intégration

En plus de l’aide que vous pouvez recevoir des organismes communautaires, vous pouvez utiliser certaines astuces qui vous aideront à vous intégrer plus rapidement :

- Rencontrez les gens de la place : Lorsque vous vivez dans un nouveau pays, il peut être tentant de trouver des personnes de votre pays d'origine et de rester dans cette communauté. Bien que cette communauté soit utile pour atténuer tout choc culturel que vous subissez, elle peut vous empêcher de vous intégrer pleinement à la société québécoise.

Si vous êtes ici en tant qu'étudiant, rejoignez des clubs ou des activités de votre école qui vous intéressent ou même assistez à des événements dont vous ne savez rien. Faire partie d'une équipe ou faire partie d'un groupe peut vous donner un sentiment d'appartenance et aider à soulager la tristesse d'être loin de chez vous.

Si vous êtes un professionnel, vous pouvez rejoindre de nombreux groupes en tant qu’adulte, qu’il s’agisse d’un club de course à pied, d’un cours de cuisine ou d’un club de jeux de société.

Rejoindre ces groupes et assister à des événements peut vous aider à rencontrer des Québécois et vous mènera probablement à de belles amitiés et à des opportunités d'emploi.

- Familiarisez-vous avec la culture québécoise : Vous pouvez en fait en apprendre beaucoup sur la culture québécoise simplement en regardant les émissions populaires. Celles-ci vous feront découvrir un large éventail d'informations et vous donnera un véritable sens de la culture locale. Entre autres, les émissions de télévision et les films vous exposent à des expressions courantes utilisées dans les conversations quotidiennes.

De plus, les émissions de télévision sont un excellent sujet de conversation. Si vous vous retrouvez avec des Québécois dans un cadre décontracté, demandez-leur s'ils regardent également une émission de télévision que vous appréciez. Votre discussion sur l'émission pourrait entraîner la conversation vers d'autres sujets.

Enfin, la persévérance est une bonne vertu qui vaut la peine d'être acquise, surtout pour une personne vivant dans un pays qui lui est étranger. Vous êtes venu au Canada pour une nouvelle vie, et vous devriez être fier de ce que vous avez accompli jusqu'à présent. Si vous êtes arrivé jusqu'ici, vous avez déjà fait preuve d'une grande persévérance. Et si vous avez besoin d’aide pour vous intégrer, sachez que vous pouvez obtenir de l’aide.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.