Publicité

5 avril 2021 - 12:00 | Mis à jour : 18:07

Depuis le 1er avril

Hydro-Québec hausse ses tarifs de 1,3%

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

Après une année de gel en 2020, Hydro-Québec annonce une indexation annuelle des tarifs d’électricité en vertu de la Loi visant à simplifier le processus d’établissement des tarifs de distribution d’électricité.

Par conséquent, les tarifs des clients résidentiels et d’affaires ont été augmentés de 1,3 % le 1er avril. Cette hausse correspond à la variation de l’indice des prix à la consommation au Québec entre le 30 septembre 2019 et le 30 septembre 2020.

Pour les clients résidentiels, l’impact mensuel de l’augmentation de 1,3 % sur leur facture d’électricité à compter du 1er avril 2021 est de 0,96 $ par mois pour un logement de 5 ½ pièces, de 1,78  $ par mois pour une petite maison de 111 m2, de 2,35 $ par mois pour une maison moyenne de 158 m2 et de 2,89 $ par mois pour une grande maison de 207 m2.

La hausse applicable aux clients industriels de grande puissance représente quant à elle, 0,8 %.

Indexation annuelle des tarifs d’électricité

Adoptée en décembre 2019 à l’Assemblée nationale du Québec, la Loi visant à simplifier le processus d’établissement des tarifs de distribution d’électricité prévoyait un gel en 2020 et une progression de l’inflation entre les moments où la Régie établira de nouveau les tarifs, en 2025 d’abord, puis tous les cinq ans par la suite.

Des mesures pour venir en aide à la clientèle

Afin d’accommoder ses clients, Hydro-Québec a mis en place différentes mesures d’assouplissement pour aider sa clientèle. Afin d’éviter de payer des frais d’administration pour factures impayées, les clients peuvent en effet conclure une entente de paiement.

De plus, le moratoire hivernal sur les interruptions de service pour non-paiement, qui s’étend du 1er décembre au 31 mars, est prolongé pour l’instant jusqu’au 1er mai.

Une décision pour la suite des choses sera prise d’ici là selon l’évolution de la situation au Québec. Le moratoire en cours a débuté le 1er décembre 2019 et a été prolongé depuis en raison de la crise de santé publique.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.