Publicité

5 avril 2021 - 16:02 | Mis à jour : 18:27

Un comité de suivi sera mis en place afin de veiller à la bonne mise en œuvre des actions identifiées dans le plan d’action 2021-2026

Oka adopte sa Politique familiale

Par Salle des nouvelles

Suivant sa volonté de mettre en valeur la famille et de contribuer à bâtir un milieu de vie de qualité favorisant l’épanouissement de tous, le conseil municipal a adopté la Politique familiale de la Municipalité d’Oka lors de la séance ordinaire du 9 mars.

Bénéficiant d’un soutien financier de 6 000 $ de la part du ministère de la Famille pour l’élaboration de cette politique, un comité de suivi sera mis en place afin de veiller à la bonne mise en œuvre des actions identifiées dans le plan d’action 2021-2026. 

L’administration municipale tient à remercier, les élus, les citoyens, les gestionnaires et tous les partenaires qui se sont impliqués auprès du comité de pilotage afin que cet exercice soit à l’image des familles d’Oka et porteur de sens pour la communauté.

Membres du comité de pilotage :

  • Charles-Élie Barrette (Directeur général)
  • Cynthia Franci (Chargée de projets en environnement)
  • Dominique Bilodeau (citoyenne d’Oka)
  • Jules Morin (conseiller municipal)
  • Mariève Godin (Garderie Croque la Vie, représentante du milieu)
  • Marie-Ève Maillé (Responsable du service des loisirs et la culture)
  • Martin Robbins (citoyen d’Oka)
  • Nathalie Grégoire-Charette (citoyenne d’Oka)
  • Pascale Bellemare (Centre intégré de santé et de services sociaux des Laurentides)
  • Stéphanie Larocque (conseillère municipale)
  • Yannick Proulx (conseiller municipal)

L’intégralité de la Politique familiale est disponible sur le site Internet de la Municipalité.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.