Publicité

14 avril 2021 - 06:00 | Mis à jour : 09:05

Un processus simplifié

La Ville de Sainte-Thérèse invite les citoyens à préparer leurs demandes de permis de travaux

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

Le printemps est généralement un moment privilégié pour amorcer la planification de projets de rénovation et d’aménagement. Avec la pandémie de COVID-19 et le confinement de la population qui se poursuit, la Ville de Sainte-Thérèse s’attend encore cette année à recevoir une grande quantité de demandes de permis à cet effet.

Afin d’augmenter l’autonomie des Thérésiennes et des Thérésiens dans leurs démarches, la Ville a bonifié la section Urbanisme et habitation de son site Web.

« Plusieurs règlements encadrent les travaux de construction, il est donc essentiel d’être bien renseigné avant d’entreprendre des rénovations. Nombreux sont les travaux qui requièrent un permis délivré en amont par le Service de l’urbanisme et du développement durable. Cette autorisation permet à la Ville de vérifier différents aspects du projet et de s’assurer que les travaux respectent les normes en vigueur », précise Emmanuel Farmer, urbaniste à la Ville de Sainte-Thérèse.

Travaux nécessitant un permis

Règle générale, les travaux de réparation et d’entretien sont exemptés de permis.

Toutefois, la rénovation intérieure ou extérieure, l’agrandissement, la démolition, l’aménagement extérieur, l’installation d’une piscine ou d’un spa, d’une clôture ou d’un cabanon représentent quelques exemples de travaux qui requièrent un permis et qui doivent respecter certains critères.

Rappelons que des travaux réalisés sans permis peuvent entraîner des amendes et le démantèlement des aménagements.

Un processus simplifié

Afin de sauver du temps, les citoyens n’auront plus à se déplacer à l’hôtel de ville ou à se procurer des dépliants papier pour trouver l’information concernant les obligations liées aux travaux. Les renseignements spécifiques à chaque type de projet et les ressources nécessaires pour préparer leurs demandes de permis de façon autonome se trouvent au www.sainte-therese.ca/permis.

Pour certains travaux, les demandes de permis ou de certificats d’autorisation peuvent être faites entièrement en ligne et payées par carte de crédit.

Pour d’autres projets, les formulaires sont disponibles en ligne et doivent être envoyés par courriel avec les autres documents requis, et sont payables par chèque. Dans les deux cas, tous les documents devant être joints à la demande sont détaillés dans la fiche associée au permis.

Les règlements d’urbanisme, qui comprennent entre autres le règlement de zonage, et les cartes qui y sont associées, sont maintenant disponibles en ligne. Selon la complexité du projet, il est fortement recommandé de discuter avec un inspecteur de la Ville à l’étape de la planification, afin d’éviter d’avoir à apporter des modifications ultérieurement.

Les employés du Service de l’urbanisme et du développement durable demeurent disponibles pour répondre aux questions des citoyens et les accompagner dans leur processus.

Il est important de noter que des travaux effectués sur un bâtiment patrimonial ou situé dans un secteur soumis au Plan d’implantation et d’intégration architecturale (PIIA) peuvent impliquer des normes et des coûts supplémentaires. Ces projets doivent obligatoirement être soumis à une analyse particulière réalisée par la Ville.

« L’année 2020 a été marquée par un nombre record de demandes de permis à la Ville. Les Thérésiennes et les Thérésiens profitent certainement du temps passé à la maison pour rénover leur demeure et rendre leur milieu de vie plus agréable. Ainsi, en facilitant l’accès à l’information sur le Web, nous désirons les encourager à réaliser les projets qui leur tiennent à cœur, et ce, dans le respect de la réglementation », explique la mairesse de Sainte-Thérèse, madame Sylvie Surprenant.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.