Publicité

27 avril 2021 - 13:29

Dernière heure

Le vaccin AstraZeneca serait en cause dans le décès d’une femme de 54 ans

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

Le vaccin AstraZeneca serait en cause dans le décès d’une femme de 54 ans. C'est du moins ce qu'ont confirmé le Centre universitaire de santé McGill et le Dr. Horacio Arruda, ce mardi.

Au moment d’écrire ces lignes, très peu de détails avaient été dévoilés entourant le décès de la quinquagénaire, de la Montérégie dont le décès, dans un centre hospitalier affilié au Centre universitaire de santé McGill, serait lié au vaccin AstraZeneca.

En point de presse, le docteur Horacio Arruda a confirmé le décès de la femme à la suite d’une thrombose cérébrale. Il a profité de l’occasion pour offrir ses condoléances à la famille de la victime en plus de rappeler que les risques de thrombose sont de 1 sur 100 000. « Les traitements sont efficaces, mais ça n'a pas été le cas pour la dame », a-t-il indiqué.

Par respect de la confidentialité et parce que l’enquête se poursuit, l’identité de la femme et son lieu de résidence exacte n’ont pas été dévoilés. Il est également impossible pour le moment de savoir si la victime souffrait d’une condition médicale quelconque pouvant expliquer le décès.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.