Publicité

4 mai 2021 - 09:00

Plusieurs organisations auront l’opportunité d’embaucher des jeunes

47 emplois pour un investissement de 1,7 million de dollars dans la région

Par Catherine Deveault

Le député de Rivière-des-Mille-Îles, Luc Desilets, confirme que 85 projets ont été priorisés pour un investissement de plus de 1 715 031 de  dollars en marge du programme Emplois d’été Canada. Il s’agit d’une année record pour la circonscription. 

Ce sont plusieurs organisations qui auront l’opportunité d’embaucher des jeunes de la région au cours de la prochaine saison estivale, et ce, dans plusieurs secteurs d’activités que ce soit, dans les camps de jour, les associations sportives, les maisons de jeunes, les organismes pour les familles, les ressources communautaires, les organisations œuvrant  pour les personnes âgées, le tourisme ou l’agroalimentaire. 

« Dans le cadre d’une relance économique, ce financement est bienvenu, plus  particulièrement dans le contexte pandémique actuel où les besoins sont criants. C’est une bouffée d’air frais, tant pour les organismes à but non lucratif que pour les entreprises  privées de Rivière-des-Mille-Îles. Toutes les organisations avec lesquelles j’ai  communiqué m’ont signifié leur grande satisfaction envers ce programme. Pour les étudiants de chez nous, cet investissement se traduit par de nouvelles opportunités  d’emplois à pourvoir. Bon succès et bon été à tous », a affirmé le député Luc Desilets. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.