Publicité

11 mai 2021 - 06:00

Vaccination contre la COVID-19 dans les Laurentides 

Une couverture vaccinale complète pour les résidents en CHSLD de la région 

Par Catherine Deveault

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) des Laurentides annonce que la deuxième ronde de vaccination contre la COVID-19 auprès des résidents en centre d'hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) de la région est complétée depuis le 8 mai dernier. Les résidents en CHSLD bénéficient donc à présent d’une couverture vaccinale complète contre la COVID-19.

Ainsi, les résidents hébergés en CHSLD ayant consenti à la vaccination ont pu recevoir une deuxième dose du vaccin Moderna dans les délais prescrits, soit un maximum de 112 jours après l’administration de la première dose, ce qui leur permettra de bénéficier d’une protection maximale. 

Par ailleurs, cette importante opération s’est déroulée au plus grand bonheur des résidents et de leurs proches et a été menée de main de maître par les équipes de vaccination du CISSS des Laurentides. 

« Alors qu’il y a une circulation active des variants dans la communauté, l’administration de la deuxième dose du vaccin auprès des résidents en CHSLD arrive à point. Cela permettra d’assurer une protection optimale pour nos plus vulnérables. Je remercie notre personnel d’avoir mené cette opération avec une efficacité remarquable », a expliqué le président-directeur général adjoint du CISSS des Laurentides, M. Jean-Philippe Cotton. 

Continuer de respecter les consignes

Celui-ci tient également à souligner l’importance de continuer de respecter les consignes sanitaires « La vaccination offre une véritable barrière de protection, mais elle doit s’ajouter à l’ensemble des mesures contribuant à faire la lutte au virus. Il demeure donc essentiel de ne pas relâcher les mesures et poursuivre nos efforts collectifs qui permettront graduellement de retrouver une certaine normalité », a-t-il déclaré. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.