Publicité

12 mai 2021 - 09:00

Semaine de la police 2021

« Savoir prévenir, savoir intervenir : la violence conjugale et les policiers »

Par Catherine Deveault

Le Service de police de la Ville de Saint-Jérôme (SPVSJ) désire souligner la  Semaine de la police qui se tient du 9 au 15 mai 2021, sous le thème « Savoir prévenir, savoir intervenir : la violence conjugale et les policiers ».

Chaque année, la semaine de la police est une occasion pour les corps de police de tenir des événements afin de souligner les réalités du milieu policier et les communautés qu’ils desservent. Elle aspire à mettre en lumière les pratiques, les innovations, les partenariats, de même que l’engagement et les réalisations positives de nos membres face à cet enjeu.

Pour l’occasion, au cours de la semaine de la police, le SPVSJ partagera sur sa page Facebook :

  • Les impacts positifs du travail de partenariat;

  • Mise en valeur des organismes en lien avec le fléau social de la violence conjugale;

  • Diffusion de vidéos et des sites préventifs.

Adapter l'approche de travail

Depuis plus de 15 ans, le SPVSJ adapte continuellement l’approche du travail policier, l’analyse de la situation et le dépistage en matière de violence conjugale. Nos actions ont pour but d’améliorer le référencement auprès de nos partenaires cibles œuvrant auprès des victimes et leurs proches et ainsi mettre en place un filet de sécurité.

De plus, le SPVSJ s’implique activement auprès des tables de collaborations (régionale et provinciale), en matière de lutte contre la violence conjugale et familiale. Le SPVSJ poursuit son apport auprès de ces organismes.

Les policiers peuvent compter sur la collaboration d’une intervenante du Centre d’aide aux victimes d’actes criminels des Laurentides (CAVAC), à l’intérieur même des locaux du Service de police, favorisant ainsi un accès direct et plus rapide aux services offerts par le CAVAC pour les victimes et leurs proches.

Rappelons que le SPVSJ a mis au cœur de ses préoccupations les victimes de violences conjugales en les protégeant et en préservant leur intégrité physique et psychologique.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.