Publicité

14 mai 2021 - 15:00

Vaccination en entreprise

Mirabel est fière des initiatives observées sur son territoire

Par Catherine Deveault

La Ville de Mirabel salue l'initiative de deux entreprises installées à Mirabel, soit Bell Textron Canada Ltée. et Airbus et ses partenaires, pour leur décision de mettre l'épaule à la roue en annonçant la création des pôles de vaccination pour leurs employés et pour la population en général. En effet, ces initiatives font suite aux récentes stratégies annoncées par le gouvernement du Québec qui se tourne vers le milieu entrepreneurial afin de supporter le réseau de la santé.  

En guise de solidarité, la compagnie Bell Textron Canada Ltée. ouvrira un service  de vaccination à l'auto dès le mardi 18 mai, du mardi au samedi. Des abris d'auto temporaires permettront d'ailleurs de procéder à la vaccination malgré les intempéries. 

L'entreprise Airbus, ainsi que plusieurs partenaires sur le territoire de Mirabel, a aussi tenu à mettre la main à la pâte en annonçant l'ouverture d'une clinique de vaccination dans ses locaux à compter de la semaine du 31 mai.  

Un effort collectif 

Ces initiatives permettront de vacciner des dizaines de milliers de personnes dans les prochaines semaines, et ce, à l'échelle du Québec. La population aura accès à ces pôles selon les groupes en cours de vaccination. Il sera possible de prendre rendez-vous et de consulter l'évolution des pôles de vaccination en vous rendant à la page  suivante : https://portal3.clicsante.ca. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.