Publicité

15 mai 2021 - 07:23 | Mis à jour : 07:32

Déclaration d'engagement "Unis pour le climat"

Deux-Montagnes s'engage pour le climat

Par Salle des nouvelles

Par voie de résolution adoptée en séance du conseil municipal du 6 mai dernier, la Ville de Deux-Montagnes s’engage auprès de ses citoyennes et de ses citoyens à faire de la lutte contre les changements climatiques une priorité, en adhérant à la déclaration d’engagement Unis pour le climat , initiée par l’Union des municipalités du Québec (UMQ).

La déclaration Unis pour le climat rappelle le rôle de premier plan des municipalités dans la lutte et l’adaptation aux changements climatiques. Elle permet aux municipalités de prendre un engagement clair envers leur population, à agir et à poser des gestes concrets pour la lutte et l’adaptation aux changements climatiques.

«  Nul ne peut fermer les yeux sur l’urgence climatique. Comme municipalité, nous avons le devoir de prendre des décisions qui réduiront notre empreinte écologique sur le territoire, et ce, à travers différentes sphères, comme les infrastructures, nos outils d’urbanisme, la mobilité, pour ne nommer que celles-là. Par cette adhésion à la déclaration d’engagement Unis pour le climat, nous assumons nos responsabilités et exprimons notre volonté d’agir avec exemplarité afin de générer des effets mesurables et positifs sur le climat aujourd’hui et pour les générations futures  », a déclaré le maire de Deux-Montagnes, Denis Martin.

Les engagements de la Ville

  • Adoption d’une  politique de l’arbre  (encadrant plus sévèrement les abattages)
  • Plantation de centaines d’arbres
  • Modifications aux édifices municipaux pour les rendre moins énergivores
  • Changement au système de réfrigération à l’aréna pour un système plus écologique
  • Poursuivre le remplacement des véhicules municipaux par des voitures électriques
  • Acquisition de propriétés pour créer de nouveaux espaces verts
  • Changement des infrastructures pour éliminer les surverses

La déclaration d’engagement Unis pour le climat, adoptée par l’UMQ, souligne notamment que  les changements climatiques provoquent des bouleversements mondiaux  et que ces changements exigent  des réponses locales  (des mesures concrètes doivent être mises de l’avant par les décideurs municipaux pour adapter les milieux de vie, les infrastructures et les services à la population). Elle rappelle également que les changements climatiques demandent  un engagement politique  et sollicitent  une réponse partagée  : nous faisons tous partie du problème, mais nous faisons également tous partie de la solution, gouvernements, comme citoyennes et citoyens.

Pour en apprendre davantage sur la plateforme municipale Pour le climat, un outil conçu pour aider les municipalités à poser des actions concrètes en matière de lutte aux changements climatiques,  cliquez ici.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.