Publicité

17 mai 2021 - 15:00

Plusieurs initiatives mises en place

La Ville de Lorraine certifiée comme « ville amie des monarques »

Par Catherine Deveault

En avril dernier, Lorraine a mérité la certification « Ville amie des monarques », reconnaissance décernée aux municipalités par trois organisations : Fondation David Suzuki, Commission de coopération environnementale et Espace pour la vie.

Cette certification reconnaît que la Ville participe activement, grâce à des actions concrètes, à la protection et au rétablissement de l’habitat du monarque, espèce de papillon désignée « préoccupante » au Canada.

Voici les initiatives mises en place :

  • Adoption par le conseil municipal d’une déclaration visant à accroître la sensibilisation au déclin des populations de monarques et au fait que cet insecte nécessite qu’on crée et qu’on protège des habitats nécessaires à sa survie;

  • Dans la semaine du 17 mai prochain : distribution gratuite de 500 sachets de graines d’asclépiade (plante essentielle à la survie de ce papillon) à des citoyens de Lorraine. La femelle pond strictement sur l’asclépiade, dont se nourrissent les chenilles;

  • Implication de la Ville de Lorraine dans le projet régional de conservation du corridor forestier du Grand Coteau, sur la couronne nord de Montréal;

  • Réglementation assurant le contrôle strict des pesticides sur le territoire de la ville;

  • Service d’écoconseil visant à favoriser la lutte écologique contre les ravageurs; 

  • Publication et distribution du guide La biodiversité, qui permet aux citoyens de participer au maintien de la biodiversité.

Le maire de Lorraine est fier de voir la Ville participer encore une fois à un projet de conservation de la biodiversité : « Depuis sa fondation même, la Ville met les principes du développement durable en priorité dans les projets qu’elle réalise. Nos actions d’aujourd’hui ont une incidence sur la qualité de vie des citoyens de demain. Préserver nos espaces verts et les espèces qui partagent notre milieu est essentiel. Je pense que chacun de nous, tant les institutions que les citoyens, a une immense responsabilité : protéger l’environnement et les êtres vivants qui dépendent entièrement de nos choix et de nos gestes. »

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.