Publicité

26 mai 2021 - 10:30

Prévenir l’initiation au tabagisme et au vapotage

L’École du Méandre et la Polyvalente Saint-Joseph des Laurentides adoptent le plan génération sans fumée

Par Catherine Deveault

Le Conseil québécois sur le tabac et la santé (CQTS) annonce la mise en place d’une stratégie pour une génération sans fumée dans deux écoles des Laurentides : l’École du Méandre et l'École Polyvalente Saint-Joseph.

Cette initiative est mise sur pied dans le cadre du projet Plan génération sans fumée du CQTS et consiste principalement en des actions visant à assurer le respect de la Loi sur le tabac, à prévenir l’initiation au tabagisme et au vapotage ainsi qu’à accompagner les élèves et les membres du personnel souhaitant se départir de leur dépendance à la nicotine.

Un profil tabagique complet a été dressé pour chacune des écoles, ce qui a permis une meilleure compréhension des habitudes de consommation tabagique et de vapotage des élèves. De plus, des objectifs clairs ont été mis en place afin de contribuer à la lutte contre le tabagisme et le vapotage et d’offrir un environnement sans fumée aux communautés scolaires de chacun de ces établissements.

« Le CQTS est grandement préoccupé par l'engouement des jeunes face au vapotage, affirme Amélie Brunet, chargée de projet en prévention au CQTS. En prenant part à la démarche du Plan génération sans fumée, les écoles réalisent des actions concrètes qui sauront certainement freiner l’initiation au vapotage et au tabagisme en plus d’encourager la cessation chez les jeunes qui sont déjà aux prises avec une dépendance à la nicotine. »

« Le vapotage et le tabagisme sont des enjeux importants de santé publique chez les jeunes, souligne Dr Éric Goyer, Directeur de la santé publique du CISSS des Laurentides. Les plus récentes données indiquent que l'utilisation de la cigarette électronique a quintuplé en six ans, alors que la consommation de tabac a diminué. Cette pratique peut être dangereuse, entre autres parce que les liquides à vapoter contiennent de fortes concentrations en nicotine, ce qui peut engendrer une dépendance. La direction de santé publique du CISSS des Laurentides travaille en collaboration avec le CQTS et je suis heureux d'appuyer l'École du Méandre et la Polyvalente Saint-Joseph dans cette belle initiative pour promouvoir la santé et le bien-être des jeunes »

Un mouvement qui se répand à travers le Québec

La Cité Étudiante Polyno annonce également qu’elle sera prochainement la première en Abitibi-Témiscamingue à implanter le Plan génération sans fumée. Soucieuse de sensibiliser les membres de sa communauté à la dépendance au tabagisme, de les accompagner et de prévenir l’initiation au vapotage, il était important aux yeux de l’équipe de la Cité Étudiante Polyno d’outiller les élèves et les membres du personnel à travers des actions concrètes.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.