Publicité

6 juin 2021 - 07:00

Les golfeurs et la communauté font leur part

Un grand total de 46 500 $ amassés pour Moisson Laurentides

Par Catherine Deveault

Le mardi 25 mai dernier, Moisson Laurentides tenait sa 22e classique de golf au club Le Blainvillier, à Blainville. 141 golfeurs du milieu des affaires de la région des Laurentides et de la sphère politique ont ainsi permis d’amasser 34 000 $. À ce montant s’ajoute celui de l’encan virtuel, qui a permis de récolter 12 500 $.  

D’ailleurs, la directrice générale de Moisson Laurentides, madame Annie Bélanger, rappelle encore une fois  que «  L’encan virtuel sera dorénavant un événement de levée de fond récurent. Il s’inscrit en parallèle à notre  classique de golf afin d’offrir à toute la population (et non seulement aux golfeurs) l’occasion de miser sur des  prix avantageux en plus de contribuer à la cause de Moisson Laurentides.» 

À la générosité des participants, s’ajoute celle des commanditaires et autres partenaires financiers qui ont, entre autres, contribué en offrant des prix de présence et cadeaux qui ont été mis en vente dans  l’encan virtuel.

Le président d’honneur de l’événement, monsieur Pierre Richer des Entreprises Pierre Richer, souligne l’importance de cette activité pour la communauté « C’est pour moi la manière ultime de redonner envers ceux qui m’ont aidé. Malheureusement, l’insécurité alimentaire est actuellement encore le lot de bien des familles, ou de personnes isolées. Un tel événement est possible grâce aux employés permanents assurément, mais surtout aux bénévoles, aux personnes de soutien et aux membres du comité organisateur qui  ont tout donné avec joie, cœur et passion pour la cause ».

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.