Publicité

10 juin 2021 - 12:30 | Mis à jour : 12:40

Seize unités locatives

Un nouveau projet immobilier dans le Village de Sainte-Thérèse

Par Catherine Deveault

La Ville de Sainte-Thérèse annonce la venue d’un nouveau projet immobilier de 16 unités locatives aménagées sur quatre étages dans le  périmètre de l’aire TOD (Transit Oriented Developement) de la gare de Sainte-Thérèse, au 4 et 10, rue Dion. 

Le bâtiment d’architecture classique sera revêtu de briques d’argile et de pierres, et il comportera un stationnement intérieur abritant 21 cases de stationnement automobile et 17 supports à vélo. Plus de la moitié du terrain de 12 200 pieds carrés fera l’objet d’un aménagement paysager.  

« Ce projet d’habitation répond aux critères et aux objectifs de la Ville de Sainte-Thérèse quant à la vitalisation du Village et de l’aménagement de l’aire TOD. À distance de marche de la gare, des commerces de proximité, des institutions d’enseignement, d’une salle de spectacle et de parcs urbains, il offrira aux citoyennes et aux citoyens une vie de quartier dynamique où il fait bon vivre », mentionne la mairesse de Sainte-Thérèse, madame Sylvie Surprenant. 

Une consultation publique par écrit s’est tenue du 12 au 27 mai afin de recueillir les commentaires des citoyens quant au projet, puisqu’il s’agit d’un PPCMOI (projet particulier de construction, de modification ou d’occupation d’un immeuble), nécessitant une dérogation au règlement de zonage. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.